PÉTITION CONTRE L’ENSEIGNEMENT DE L’ANGLAIS

PéTITION CONTRE L’ENSEIGNEMENT DE L’ANGLAIS

Note : COPIER/COLLER ce courriel sur une nouvelle page
de votre
courrielleur. Ajouter votre nom à la fin, à suite des noms. Lorsqu’il
y aura 25 noms d’inscrits sur cet pétition, prière de la retourner
à cette adresse courriel suivante :


lepageandre@videotron.ca

avec le sujet suivant: Pétition contre l’anglais en 1 ère année.

MERCI !

Contre l’enseignement de l’anglais en 1ère année

à Monsieur Jean CHAREST, Premier ministre du Québec :

-Attendu que le fait français est précaire en Amérique du Nord, notamment au

Canada ainsi qu’au Québec même ;

-Attendu que les experts en sociolinguistique sont pour le moins partagés
sur une telle démarche pédagogique et que certains, comme Claude Hallège, le
grand linguiste français, estiment suicidaire ce genre de procédé dans le
contexte québécois;

-Attendu qu’au Québec le statut de la langue française commande la plus
grande prudence et la plus haute vigilance et non pas le laisser faire ;

-Attendu qu’il n’existe pas au monde d’autres situations (sauf chez les
peuples occupés) où une même deuxième langue est imposée à tous ;

-Attendu qu’au Québec l’anglais est enseigné dès le primaire et jusqu’à la

fin des études collégiales, ce qui est là encore UNIQUE au monde ;

-Attendu que les enfants du Québec ne sont pas des cobayes et ne doivent pas

être traités comme tels;

-Attendu que cet engagement du PLQ si, par malheur, il était mis en oeuvre

aurait de graves conséquences sociolingustiques et pourrait certainement
provoquer des remous gigantesques partout dans la société québécoise ;

-Attendu qu’au Canada, il n’y a qu’une seule des deux langues officielles
(la langue française) qui est menacée ;

-Attendu que le combat pour la langue française est un des axes de
l’histoire du Canada-Français et du Québec ;

Les signataires de la présente pétition exhortent le gouvernement du
Québec
de ne pas donner suite à cette promesse de contraindre tous les enfants, dès
leur arrivée à l’école, à apprendre la même 2e langue.

De plus ils s’engagent à faire circuler cette requête dans tous les
milieux
et associations, partis politiques, regroupements et autres et à poser
d’autres gestes démocratiques pour faire valoir leurs arguments.

1- Gilles RHéAUME, porte-parole du MSQ et directeur de l’Institut d’études
des politiques linguistiques
2- André Lepage, président de la SNQ-SSJB-SH
3- Daniel Quenneville
4- Jean-Paul Perreault, président Mouvement Impératif français
5-
6-
7-
8-
9-
10-
11-
12-
13-
14-
15-
16-
17-
18-
19-
20-
21-
22-
23-
24-
25-

prière de retourner la PéTITION à L’adresse courriel suivante :

lepageandre@videotron.ca
avec le sujet suivant : Pétition contre l’anglais
en 1 ère année.

MERCI !

ET SURTOUT : CONTINUER DE FAIRE SUIVRE CETTE PéTITION !

Source :
André Lepage
Longueuil, arr. Saint-Hubert (Québec)

15 avril 2003