PARCOURS ET BIOGRAPHIE DE RÉGINA CZAPIEWSKA

Régina Czapiewska

34, rue Pine, Gatineau, Québec, J9H 3Y7

tel. (819) 685 1052

czapi@magma.ca


Biographie.

Née à Radom, en Pologne.

Diplômée en architecture de l’université
de Gdansk. Elle a étudié la peinture chez prof. W. Lam, et la sculpture chez
prof. L. Verocsy. Au cours de quatorze années elle enseigne la peinture et le
dessin à l’université de Gdansk (de 1974 à 1983), puis l’architecture à
l’université de Blida en Algérie (de 1983 à 1988). à la même époque, une bourse
d’étude l’amène à vivre une année dans la capitale égyptienne, Le Caire.

Elle obtient un doctorat en 1985 de
l’université de Gdansk pour ses recherches sur L’intégration de l’art et de
l’architecture
.

Ces années de recherche reflètent
l’intérêt profond qu’elle porte à l’intégrité artistique et culturelle, intérêt
qui s’est maintenu tout au long de sa carrière artistique. Son séjour en Afrique
du Nord lui a permis de visiter le désert du Sahara, l’Algérie, le Maroc et
l’égypte et d’y découvrir un milieu qui l’a grandement inspirée. Elle a
particulièrement été touchée par des motifs sculptés dans la pierre de l’époque
néolithique, découverts dans le Sahara. Elle a aussi abondamment voyagé en
Europe, explorant l’art et l’architecture contemporaine.

En 1988 Régina Czapiewska a émigré au
Canada avec son époux. Elle s’est établie à Ottawa, puis en 1990 elle a choisi
de s’installer au Québec à Aylmer.

Elle a exposé ses oeuvres en Pologne,
Algérie, Corée du Sud au musée d’Art Contemporain, aux états-Unis et au Canada.
En 1996, elle a été la gagnante du concours de Loto-Québec pour l’intégration
d’une oeuvre d’art au Casino de Hull. Ses oeuvres font partie de plusieurs
collections privées au Canada, en France, Pologne, Angleterre, Italie, Suisse,
aux états-Unis, Mexique et au Honduras.

Deux installations-murales définissent
sa vision artistique de l’espace:

1.Murale “La Grotte”, 7.4 m x 37.2 m –
concours pour l’intégration d’une oeuvre d’art au Casino de Hull, 1996-1997.

2. Murale “La Chasse”, 2.4 m x 48.3 m ,
2000, qui remplace en effet “L’Hommage à Rosa Luxemburg” de J.P. Riopelle au
Casino de Hull.

En 2001 elle a été invitée à la table
ronde sur la sculpture contemporaine avec les artistes internationaux
participant aux Jeux de la Francophonie.