MOUNTAIN EQUIPMENT

MOUNTAIN EQUIPMENT
Une immersion francophone.

L’article suivant de Charles Thériault est extrait du journal LeDroit du 11
septembre 2003 :

La chaîne de magasins d’équipement de plein air Mountain Equipment Coop
(MEC), a effectué le grand virage de la francisation.

En présentant, hier au magasin d’Ottawa, le premier catalogue français de la
chaîne fondée à Vancouver, le président de MEC, Peter Robinson, a annoncé
que l’entreprise avait investi 2 millions $ pour franciser ses services.

Les magasins MEC ont été fondés en 1971 par des adeptes des sports de
montagne de Vancouver. Avant d’ouvrir leur premier magasin à Montréal, au
printemps dernier, les responsables de MEC ont décidé de franciser leurs
services afin de conformer à la loi 101 mais aussi, a déclaré M. Robinson,
par respect pour la clientèle francophone. Ces efforts profitent maintenant
aux clients du magasin d’Ottawa qui peuvent être servis en français et
recevoir un catalogue dans cette langue.

"Nous avons seulement traduit notre catalogue, mais il a fallu trouver
l’équivalent français à des centaines de noms d’articles de plein air. Notre
démarche touche aussi nos fournisseurs qui devront maintenant étiqueter
leurs produits dans les deux langues (français et anglais)", a déclaré M.
Robinson.

La directrice du marketing français de MEC, Louise Arbique, a indiqué avoir
mené une vaste recherche terminologique qui l’a même amenée à créer de
nouveaux mots.

Le président d’Impératif Français, Jean-Paul Perreault, a salué l’initiative
de MEC. "C’est extraordinaire ! Je salue les efforts de MEC qui pourrait
être imité par plusieurs autres grandes entreprises pancanadiennes. Je
déplore que le français ne soit pas plus évident sur le site Internet et
j’aurais aimé que l’on francise aussi le nom, comme l’ont fait Bureau en
gros et d’autres, mais c’est tout de même un excellent travail de la part
d’une entreprise provenant de l’extérieur du Québec. ça prouve l’importance
de la loi 101", a commenté M. Perreault.