LES GROSSES POINTURES À LA FÊTE NATIONALE

LES GROSSES POINTURES à LA FêTE NATIONALE

France Pilon
Le Droit

MICHEL LAFLEUR, Le Droit : Vêtu comme à l’accoutumée d’un costume d’époque,
le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault a dévoilé la
programmation exceptionnelle de la Fête nationale des Québécois que son groupe a
préparée, dans le secteur Aylmer de Gatineau.

Oubliez Montréal et Québec. C’est dans le secteur Aylmer que se brassera
le plus gros party de la Fête nationale du Québec.

La preuve : les grosses pointures comme France D’Amour, La Chicane, Mes
Aïeux, La Bottine souriante, Marie-Chantal Toupin, Les Frères à Ch’val, Francine
Raymond et plusieurs autres feront trembler la scène du parc des Cèdres, du 21
au 24 juin, à l’invitation d’Impératif français.

« C’est une programmation exceptionnelle, la plus impressionnante du Québec,
a lancé le président de l’organisme Jean-Paul Perreault, en conférence de
presse, hier matin, vêtu, comme de coutume, en costume d’époque. C’est
exceptionnel, a-t-il poursuivi, que les festivités durent quatre jours. Cela a
été rendu possible grâce au travail acharné de la trentaine de bénévoles qui
s’activent depuis trois mois à organiser L’Outaouais en fête.

Mais cet événement ne serait pas viable dans l’apport financier des nombreux
partenaires qui ont ouvert leurs bourses. Il reste toutefois un manque à gagner
de 15 000 $ pour boucler le budget (150 000 $ en argent, sans inclure les
services), mais Jean-Paul Perreault a refusé, hier, de parler argent – il
rencontrera la presse jeudi matin – ne voulant pas que les questions monétaires
laissent dans l’ombre l’une des plus belles et prestigieuses programmations.

Les grandes festivités de la Fête nationale débutent en trombe le 21 juin,
avec Francine Raymond, à 19 h 45, suivie du groupe La Chicane, à 21 h 45, qui
présente, entre autres, son dernier album.

Le lendemain, 22 juin, Bruno Landry, ex-membre de Rock et Belles Oreilles,
divertira le public au parc de l’Imaginaire, à compter de 14 h. En soirée, Polo
rejoint ses Frères à Ch’val dans un spectacle présenté à 19 h 45. Le groupe Mes
Aïeux, trois gars, une fille, qui marie vieux folklore et trad nouvelle
tendance, prend la relève à 21 h 45.

La Veillée de la Saint-Jean est consacrée aux femmes, et pas les plus
tranquilles. Claire Poirier, alias Emma, la diva excentrique, pédante, mais si
sympathique, sort ses boas et ses bas de résille à 18 h. Elle réchauffe la scène
pour la fougueuse Marie-Chantal Toupin, la comédienne et chanteuse, qui présente
son spectacle à 19 h 45, suivie par nulle autre que France d’Amour, la rockeuse
rousse, qui mettra le feu aux planches, à compter de 21 h 45. L’autre feu, celui
de la Saint-Jean, aura lieu sur les berges du lac Deschênes, à 23 h 15, alimenté
par les rythmes du groupe percussionniste Yayé.

Enfin le 24 juin, le jour de la Saint-Jean, tradition oblige, le Rêve du
Diable brassera la cage, tout autant que La Bottine souriante, qui clôture les
festivités sur des chansons endiablées.

Les laissez-passer sont de sept dollars par soir, mais on peut obtenir le
forfait de quatre laissez-passer pour la somme de 14 $ qui seront en vente à
compter d’aujourd’hui, jusqu’au 15 juin, dans les points de vente suivants :
Librairies du Soleil de Hull et d’Ottawa, aux Aliments M & M de tout l’Outaouais
et à l’épicerie Sol d’Aylmer.

Les talents d’ici n’ont pas été oubliés. Josée Lajoie et Luc Grand-Maison,
deux auteurs compositeurs seront sur la scène Gerry Boulet, le dimanche 22 juin,
à 18 h. Le 24 juin, Guy Perreault, poète, chanteur, troubadour des temps
modernes, prendra la relève toujours à 18 h.

Il est à noter qu’en cas de pluie, les spectacles ne sont pas annulés. Il
faudra donc se munir de parapluie et d’impers.

(Article extrait du journale L Droit du 28 mai 2003)

NDLR – Vous trouverez toute la programmation à l’adresse
www.imperatif-francais.org