LE PRÉSIDENT JACQUES CHIRAC DÉCLARAIT…

LE PRéSIDENT JACQUES CHIRAC DéCLARAIT…

… en 1999, « RFO a naturellement une vocation élargie ». En 2003, on
bloque la diffusion du signal vers le Canada !!!

En 1999, le président français Jaques Chirac, de passage à St-Pierre et
Miquelon, avait été amené à parler de l’importance que RFO propage le fait
français en dehors de l’archipel, notamment au Canada : « RFO a naturellement
une vocation élargie, forcément, c’est l’expression d’une culture qui est la
nôtre et que nous avons tout intérêt à propager tout autour de nous. »

En 2003, le gouvernement français annonce que l’on installera une cage
Faraday devant l’émetteur de RFO – St-Pierre-et-Miquelon pour empêcher sa
diffusion au Canada !!!

– Déclaration du président français en 1999 lors de sa visite au Canada et
à St-Pierre et Miquelon:

http://www.elysee.fr/documents/discours/1999/SPEM9903.html

question – Sur l’identité culturelle française que vous avez beaucoup
défendue au Canada. Quelle est la place de RFO dans la défense de cette identité
?

le président – Je crois que c’est une place très importante. On ne
pèse pas la rentabilité d’un service public uniquement à son coût. La
rentabilité d’un service public est fonction du service qu’il rend. Et RFO,
incontestablement, rend un service important. Il le rend, bien entendu, sur
l’archipel, où il a l’exclusivité de l’information pour les Français de
Saint-Pierre-et-Miquelon, c’est tout de même déjà très important en soi. Je
dirai presque que cela n’a pas de prix. Ce qui ne dispense pas, naturellement,
de faire des efforts nécessaires pour que le rapport qualité-prix soit le
meilleur possible.

Puis, RFO a naturellement une vocation élargie, forcément, c’est
l’expression d’une culture qui est la nôtre et que nous avons tout intérêt à
propager tout autour de nous.
J’étais hier à Iqaluit, en terre inuit, dans
ma chambre il y avait une télévision et j’ai été frappé de voir le nombre
d’émissions anglophones. Je me disais, tout de même, si j’avais pu capter
quelque chose en français, j’aurais été très content. Je suis très content de
pouvoir le faire et surtout que les Inuits sont francophones, pour un certain
nombre et où le français est une langue officielle au même titre que l’anglais
et que leur langue traditionnelle. Donc je crois que c’est une vision moderne de
RFO qu’il faut avoir.

– Intervention à l’Assemblée nationale française du député de St-Pierre et
Miquelon, M. Gérard Grignon, demandant au gouvernement de suspendre sa décision
de rendre

M. Gérard Grignon – L’outre-mer, c’est le rayonnement de la technologie, de
la langue et de la culture françaises dans le monde. Ainsi, depuis novembre
1999, les émissions de RFO Saint-Pierre-et-Miquelon et RFO SAT, sont, avec
l’autorisation de l’instance de régulation canadienne, diffusées par câble et
satellite au Canada. De Saint-Jean de Terre-Neuve à Vancouver, sur l’ensemble du
continent nord-américain, la France peut ainsi faire entendre sa voix. Il y va
de la promotion de l’ensemble de l’outre-mer français, y
compris des Antilles et de la Guyane.

Or, instruction a été donnée à TDF d’installer une cage de Faraday devant
l’émetteur local pour empêcher cette diffusion… et ce, alors même que les
Américains, eux, sachant que pour promouvoir leur langue et leur culture, il
faut largement les diffuser, installent des émetteurs à la frontière canadienne
– nous sommes envahis de leurs émissions, souvent de qualité douteuse. Il ne
s’agit donc rien moins de la part de la France que d’une auto-mutilation
linguistique et culturelle, qui de surcroît enterre la
vocation même de son outre-mer.

Rien ne justifie cette décision. En effet, ces retransmissions ne coûtent
rien, ni à RFO ni à l’Etat (…)

– Lettre du président d’Impératif français au ministre français des
Affaires étrangères :

Monsieur Dominique de Villepin,

Depuis novembre 1999, les émissions de RFO Saint-Pierre-et-Miquelon et RFO
SAT, sont, avec l’autorisation de l’instance de régulation canadienne, le CRTC,
diffusées par câble et satellite au Canada, de Saint-Jean de Terre-Neuve à
Vancouver.

Selon les informations que nous possédons, instruction aurait été donnée
récemment d’installer une cage de Faraday devant l’émetteur de RFO
Saint-Pierre-et-Miquelon pour empêcher cette diffusion. Les Américains, de leur
côté, soucieux de promouvoir leur langue et leur culture, installent des
émetteurs à la frontière canadienne nous envahissant ainsi de leurs stations et
émissions, souvent de qualité douteuse.

Nous ne comprenons évidemment pas la décision des autorités françaises
puisque ces retransmissions n’enlevaient rien, ni à RFO, ni à l’état français.

Nous nous expliquons donc très mal que, d’un côté, les ondes télévisuelles
canadiennes soient à ce point américanisées grâce à la diffusion analogique et
numérique de stations et émissions étrangères étatsuniennes au contenu de
qualité incertaine et que, de l’autre, la France et RFO décident de rendre
techniquement impossible la rediffusion au Canada de RFO –
Saint-Pierre-et-Miquelon, une station de langue française.

La France, pays membre de la francophonie, doit donc faire plus pour la
diversité culturelle en assurant un plus grand rayonnement de la culture
d’expression française sur tous les continents. Pour des raisons historiques et
culturelles, la France a l’obligation de participer à la lutte que mène la
francophonie en Amérique pour sa survie et son épanouissement.

à cette fin, nous vous prions d’intervenir sans tarder auprès de votre
gouvernement et de la direction de RFO – France afin que ceux-ci suspendent
définitivement leur projet de rendre impossible la diffusion au Canada par ondes
hertziennes de RFO – Saint-Pierre-et-Miquelon.

Nous vous remercions de votre collaboration.

Le président,

Jean-Paul Perreault

Impératif français
Recherche et communications
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Courriel :
Imperatif@imperatif-francais.org

Site : www.imperatif-francais.org

Note d’Impératif français :
POUR PROTESTER, éCRIVEZ :

PRéSIDENCE DE LA RéPUBLIQUE Monsieur Jacques Chirac :

http://www.elysee.fr/ecrire/mail_.htm

PREMIER MINISTRE Jean-Pierre Raffarin

http://www.premier-ministre.gouv.fr/fr/p.cfm?ref=6959

AU MINISTRE DE LA CULTURE Monsieur Jean-Jacques Aillagon :

http://www.culture.gouv.fr/culture/comment-ministre.htm

AU MINISTRE DES AFFAIRES éTRANGèRES Monsieur Dominique de Villepin, et AU
MINISTRE à LA COOPéRATION ET à LA FRANCOPHONIE Monsieur Pierre-André Wiltzer :

http://www.diplomatie.fr/courrier/default.asp?lang=fr

AU MINISTRE DE L’OUTRE-MER Madame Brigitte Girardin :

http://www.outre-mer.gouv.fr/outremer/front?id=outremer/contact

Association des parlementaires français Monsieur Bruno Bourg Brog

bbourg-broc@assemblee-nationale.fr

et aux députés de l’Assemblée nationale française :

www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/comm3.asp

(Le 3 février 2003)