L’AGENCE INTERNATIONALE DE L’ÉNERGIE

AGENCE INTERNATIONALE DE L’éNERGIE

claude.mandil@iea.org
webmaster@iea.org
info@iea.org

Vous avez tout à fait raison de protester contre l’unilinguisme anglais du
site de l’AIEA :

http://www.mef.qc.ca/energie-atomique.htm

Cela dit, il y a pire encore : l’unilinguisme anglais du site de l’Agence
internationale de l’énergie (AIE) :
http://www.iea.org
. En effet, cette agence est située à Paris, son
directeur, M. Claude Mandil, est français :

http://www.iea.org/new/releases/2003/mandilbio.htm
et le français est langue
officielle de cette organisation, avec l’anglais.

Comment de telles absurdités peuvent-elles encore être observées ? Que fait
l’organisation internationale de la Francophonie? Que font les gouvernements
français et canadien (dont les pays font partie de l’AIE) ?

Pour information, je vous communique le courriel que j’ai envoyé il y a
quelques mois à M. Mandil et à l’administrateur du site, courriel auquel je n’ai
reçu aucune réponse :

Madame, Monsieur,

Je me permets de vous écrire car je suis connecté sur le site de l’Agence
internationale de l’énergie (AIE), sise à Paris, et j’ai été choqué de constater
qu’il y a uniquement une version en anglais :
http://www.iea.org/

Comment se fait-il donc que la version en français soit absente alors que les
deux langues officielles de l’organisation sont le français et l’anglais ?

Cette absence du français est d’autant plus choquante que l’AIE a son siège à
Paris, comme on peut le constater tout en bas de la page d’accueil. De plus, le
fait que les deux langues officielles de l’organisation soient le français et
l’anglais est clairement indiqué dans les qualités requises pour être assistant
:
http://www.iea.org/about/statvac.htm
. Je comprends donc mal l’absence d’une
version en français. à partir du moment où l’AIE a deux langues officielles,
pourquoi le site n’est-il rédigé que dans l’une d’entre elles ? Je pense qu’il
serait souhaitable de mettre fin à cette discrimination linguistique choquante
et de réaliser au plus vite une version en français, langue officielle de l’AIE.

En espérant que cette version verra rapidement le jour, je vous prie
d’agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.

Daniel DE POLI
daniel.depoli@voila.fr

(Le 18 août 2003)