INVITATION À LA GUÉRILLA JUDICIAIRE !

INVITATION à LA GUéRILLA JUDICIAIRE !
Regent Instruments, compagnie canadienne, sise au Québec, refuse d’offrir un
service en français de qualité comparable au service en anglais et invite
d’autres sociétés à contester la Charte de la langue française.


http://www.regent.qc.ca/pages/index1.html

Cette compagnie écrit sur son site : « nous pensons qu’une loi qui force les
gens à utiliser une langue sur leur site internet est inutile et que les
compagnies devraient pouvoir décider de l’espace alloué au français en fonction
de leur clientèle cible.» Vous comprendrez le sens de cette affirmation en
visitant leur site où, pour avoir accès à des renseignements en français, on
vous invite, entre autres, à utiliser des logiciels de traduction !

Cette compagnie qui se réclame d’une vocation internationale refuse pourtant
de reconnaître la diversité culturelle et linguistique mondiale. Vous serez,
comme nous, surpris d’apprendre que, de l’avis de cette compagnie, les
scientifiques non anglophones du monde entier n’apprécieraient pas que l’on
communique avec eux dans leurs langues maternelles, que pour faire partie de la
communauté scientifique internationale, il faut se contenter d’être informés en
anglais : «Ce site est dans la langue de communication adoptée par la communauté
scientifique internationale (notre clientèle cible), à savoir l’anglais.» !!!

La francophonie internationale n’existerait pas ! Cette compagnie fait
l’objet de poursuites pour violation de la Charte de la langue française,
laquelle, on se rappellera, a été adoptée afin que cessent ces pratiques
d’exclusion à l’endroit des francophones. «Puisque le français ne prédomine pas
sur le site internet de Instruments Régent, nous sommes poursuivis par la
Commission de protection de la langue française. »

Refusant d’accorder un service de qualité comparable en langue française,
cette compagnie déclare: « Nous pensons qu’une loi qui force les gens à utiliser
une langue sur leur site internet est inutile et que les compagnies devraient
pouvoir décider de l’espace alloué au français en fonction de leur clientèle
cible.» Une visite de leur site internet vous permettra de mesurer la place et
l’importance que cette compagnie accorde à la diversité culturelle mondiale, à
la franccophonie internationale !

Comme si ce n’était pas assez, cette compagnie en invite d’autres à contester
les dispositions de la Charte qui obligent les compagnies à reconnaître que
l’humanité n’est pas qu’anglophone : «si vous faites face à une poursuite
similaire, vous pouvez joindre un groupe de compagnies qui ont décidé de
contester l’actuelle interprétation de la loi par la Commission de protection de
la langue française. Pour une (sic) montant raisonnable, vous pouvez être
défendu par un avocat et ce jusqu’à une éventuelle décision finale de la Court
(sic) Suprême du Canada. Cet avocat a réussi par le passé à faire amender la loi
linguisitique du Québec.»

Ce n’est certes pas en cherchant à se dissimuler derrière d’autres sociétés
délinquantes, notamment en sollicitant leur participation à une guérilla
judiciaire, que Regent Instruments réussira à convaincre les Québécois, d’abord
de sa haute qualité de citoyenne corporative du Québec, puis du grand respect
qu’elle entretient de sa communauté et de ses lois et, enfin, de sa raison même
d’être au Québec !

Il vous est possible de communiquer vos commentaires à la direction de cette
compagnie au moyen des adresses électroniques suivantes, ce que nous vous
incitons vivement à faire :
tech@regentinstruments.com
sales@regentinstruments.com
temp2@regentinstruments.com

**************
Source :
Impératif français
Recherche et communications
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél.: (819) 684-8460
Téléc.: (819) 684-5902
Courriel:
Imperatif@imperatif-francais.org

Site:
http://www.imperatif-francais.org