INTERNATIONAL CONFERENCE ON SPACE OPTICS (ICSO)

INTERNATIONAL CONFERENCE ON SPACE OPTICS
Colloque unilingue anglais à Toulouse en France !

"All conference proceedings will be held in English"

http://www.cnes.fr/colloque/icso2004/index.htm

—–Message d’origine—–
De : daniel.depoli [mailto:daniel.depoli@voila.fr
] Envoyé : vendredi 22 août 2003 09:16
à : christine.correcher@cnes.fr

Cc : manon.gousset@dag.fr;
dlf78@club-internet.fr;
direction@langue-francaise.org

Objet : Exclusion du français illégale !

Madame,

Je me suis connecté sur le site d’ICSO 2004 et j’ai été choqué par
l’unilinguisme anglais du site et par le fait que la conférence se
déroulera uniquement en anglais, comme cela est mentionné au bas de la page
suivante :
http://dag.distinguez-vous.com/cnes/icso2004/index.php?ID=3

Cette exclusion du français est d’autant plus choquante que tous les
organismes organisateurs l’ont pour langue de travail.

Je rappelle donc la législation en vigueur concernant les colloques :
Art. 6. – Tout participant à une manifestation, un colloque ou un congrès
organisé en France par des personnes physiques ou morales de nationalité
française a le droit de s’exprimer en français. Les documents distribués
aux participants avant et pendant la réunion pour en présenter le programme
doivent être rédigés en français et peuvent comporter des traductions en une
ou plusieurs langues étrangères. Lorsqu’une manifestation, un colloque ou
un congrès donne lieu à la distribution aux participants de documents
préparatoires ou de documents de travail, ou à la publication d’actes ou de
comptes rendus de travaux, les textes ou interventions présentés en langue
étrangère doivent être accompagnés au moins d’un résumé en français.
L’intégralité de la loi est consultable à l’adresse suivante :

http://www.culture.fr/culture/dglf/lois/loi-fr.htm

Je demande donc, en tant que représentant de l’association « Défense de la
langue française », une mise une conformité du colloque avec la loi, ce qui
signifie la mise en place d’un système d’interprétation ou, si cette mise en
place s’avère trop coûteuse, faire du français la seule langue de travail
de la conférence.

Merci de me tenir informé des actions engagées.

Bien à vous

Daniel DE POLI
Défense de la langue française :

http://www.langue-francaise.org/

daniel.depoli@voila.fr

(Le 24 août 2003)