GATINEAU À L’HEURE DES CHOIX STRATÉGIQUES !

Gatineau à l’heure des choix stratégiques !

Lors des audiences et des séances de consultation de la Commission, de
nombreux citoyens et organismes ont clairement réclamé que les choix
stratégiques de la ville de Gatineau prennent en compte son statut de ville
résolument francophone et québécoise.

Afin d’être assurés que les attentes des citoyens seraient considérées, nous
écrivions même dans notre mémoire : « … la ville de Gatineau doit être une
ville de langue et de culture françaises. Pour s’assurer que cette vision
d’avenir se concrétise, la Ville doit affirmer clairement que le français est la
langue de la nouvelle ville de Gatineau et la langue d’usage public sur son
territoire.»
(1)

Vous comprendrez donc notre étonnement lorsque nous avons pris connaissance
du libellé de la Vision d’avenir de Gatineau, devant guider les choix
stratégiques des 25 prochaines années et proposée aux participants au Forum du
25 mars :

« Consciente de son passé et tournée vers l’avenir, Gatineau est riche de
son caractère francophone et de sa diversité culturelle, sociale et
économique. Elle bénéficie de son positionnement au coeur de la région de la
capitale du Canada et contribue à son essor.»

Cet énoncé, tel que formulé, encourage la confusion. Il évacue le statut de
ville francophone pour lui substituer une expression floue et peu engageante «
riche de son caractère francophone ». De plus, d’aucune façon, l’énoncé ne
précise que Gatineau est une ville québécoise. Et, en choisissant de mentionner
que Gatineau « bénéficie de son positionnement au coeur de la région de la
capitale du Canada et contribue à son essor », les auteurs du document optent
carrément pour une vision actuelle et future tournée vers l’Ontario et la
capitale fédérale… Tout ceci ne cesse d’être grandement inquiétant pour les
vingt-cinq prochaines années !

Cet énoncé « stratégique ! » doit être réécrit pour enlever toute équivoque
et dissiper ainsi toute confusion sur l’appartenance territoriale, culturelle et
linguistique : « Gatineau, est une ville résolument francophone, riche de sa
diversité culturelle, sociale et économique. Ville québécoise, elle contribue au
développement du Québec, tout particulièrement de sa région outaouaise. »
Il
serait aussi possible de tenir compte de sa proximité de la capitale fédérale en
ajoutant que « Voisine de la capitale fédérale, Ottawa, elle bénéficie de ce
positionnement »… sans renoncer à son caractère.

Nous ne pouvons nous résoudre à considérer comme « stratégique ! » le choix
d’encourager toute confusion sur l’identité de la nouvelle ville de Gatineau. Au
contraire, il faut éliminer les formulations floues qui ne peuvent que
contribuer à l’affaiblissement du sentiment identitaire des Gatinois déjà,
faut-il le rappeler, trop fragile.

La fusion ne consiste pas à faire de Gatineau la banlieue nord d’Ottawa,
mais de bâtir sur les caractéristiques qui nous distinguent et nous
caractérisent.

Source : Impératif français; courriel :

Imperatif@imperatif-francais.org
; site :
www.imperatif-francais.org

(1) Afin d’éviter toute manipulation politicienne, nous
avions même ajouté : « il ne faudrait pas, comme le font trop régulièrement les
politiciens (ou l’administration municipale), faire par la porte d’en arrière le
contraire des principes énoncés « à la porte d’en avant ».

Quelques adresses utiles :

M. Yves Ducharme
Maire de Gatineau
Maire@ville.gatineau.qc.ca

Bureau des conseillers de Gatineau

Conseillers@ville.gatineau.qc.ca

M. Sylvain Simard
Ministre responsable de l’Outaouais
ministre@meq.gouv.qc.ca