DES JEUX VIDÉO RETIRÉS

(Le texte suivant publié par Cyberpresse et La Presse nous a été communiqué
par notre correspondant M. Daniel Duclos.)

Contrevenants à la Charte de la langue

Des jeux vidéo retirés de la vente

C’était jour de grand ménage hier chez plusieurs commerçants de jeux vidéo:
après deux ans d’exemption à la Charte de la langue française, tous les jeux de
console doivent désormais obligatoirement être présentés dans un emballage
bilingue, faute de quoi ils ne peuvent rester sur les tablettes.

«C’est absurde. Nous sommes à quelques semaines de Noël, et je suis forcé de
retirer des dizaines et des dizaines de jeux de mes tablettes. Ce sont dans
certains cas mes plus populaires qui doivent être retournés», déplore
Jean-Pierre Parent, gérant de la boutique E.B., magasin spécialisé dans les jeux
de console.

Depuis plusieurs années, l’Office de la langue française tentait de faire
appliquer l’article 51 de la Charte de la langue française aux jeux vidéo sur
console. Cet article édicte que tous les produits vendus au Québec doivent
obligatoirement être présentés dans un emballage français ou bilingue, et les
documents qui les accompagnent doivent être en français.

*****************

Note d’Impératif français :

Vous trouverez à l’adresse

http://www.imperatif-francais.org/verification.html
le formulaire de plainte
que nous vous recommandons fortement d’utiliser dans tous les cas de non-respect
de la Charte de la langue française.

Il est aussi possible de déposer une plainte par courrier électronique à
l’OQLF à l’adresse
info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca
en indiquant tous les renseignements requis
par le formulaire.

(Le samedi 8 novembre 2003)