DAVID CONTRE GOLIATH !

DAVID CONTRE GOLIATH !
Voici plus bas une plainte que nous vous recommandons de transmettre à
l’Office québécois de la langue française :

Objet : Plainte contre l’unilinguisme anglais de la compagnie
DaimlerChrysler.

Office québécois de la langue française
info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca

Mesdames et Messieurs,

Voici jointes des photos qui montrent comment la compagnie DaimlerChrysler se
fiche pas mal de savoir si nous comprenons l’anglais ou pas. Et implicitement
que si nous ne le comprenons pas et que cela met notre vie en péril, c’est pas
son problème!

Que ce soit sur le tableau de bord (photo),
le panneau de contrôle du chauffage et de la radio (photo),
le miroir de droite (photo),
certaines vitres (pare-brise et autre) (photo),
les commandes pour le maintien d’une vitesse stable sur l’autoroute (photo1,
photo2), partout où il n’y a pas
de pictogramme il y a des mots anglais ou des abréviations de mots anglais.

Parmi toutes ces inscriptions, il y en a sûrement qui ne risquent pas de
mettre notre vie en péril. Par exemple, les anglophones semblent avoir besoin
qu’on leur dise que les objets réfléchis par un miroir convexe sont plus proches
qu’il n’y paraît. Pas nous les francophones! Nous le savons intuitivement! Par
contre si nous roulons à 100 km/h en ayant engagé le régulateur de vitesse
(cruise control) et que nous ayons une petite hésitation concernant une
inscription sur le volant, nous mettons notre vie et celle des autres en danger!

Et pour le reste, pourquoi devrions-nous nous promener avec un dictionnaire
dans nos poches?

Personne ne nous fera croire qu’il est impossible d’obtenir que toutes ces
inscriptions soient faites en français! Que cela coûte plus cher à
DaimlerChrysler… ça, c’est son problème! Mais si cette société tient à venir
ici faire de l’argent, qu’elle le fasse sans pour autant nous acculturer et nous
angliciser.

L’implication est très grande. Si nous acceptons qu’il faut savoir l’anglais
pour conduire une voiture CHRYSLER, implicitement nous disons à tous les
Québécois qu’ils doivent savoir l’anglais pour n’importe quoi.

Automatiquement nous rendons inopérante une loi qui vise à protéger le
français et nous consacrons l’inutilité d’un organisme gouvernemental comme le
vôtre pour lequel des fonds publics sont engagés.

Alors S.V.P. faites le nécessaire pour mettre au pas la compagnie
DaimlerChrysler.

Merci à l’avance.

Indiquer ici votre nom et adresse

********
Ce texte nous a été communiqué par notre correspondant M. Pierre Biacchi,
pierre34@sympatico.ca

(Le 1er avril 2003)