COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION ÉLECTRONIQUE

NDLR – Un organisme privé ou public qui choisit de s’afficher comme «
européen » doit avoir, entre autres, une version française de son site Internet.
L’européanisation comporte certaines obligations ! Qu’on se le dise et qu’on le
dise ! (Jean-Paul Perreault, Impératif français)

COMITé EUROPéEN DE NORMALISATION éLECTROTECHNIQUE

Le Comité Européen de Normalisation Electrotechnique ne respecte pas le
statut officiel de la langue française en Europe.

http://www.cenelec.org

Comment se fait-il qu’un organisme européen de normalisation n’a pas de
version française de son site, alors que la Commission électrotechnique
internationale a une version française de son site?

Que va-t-il falloir faire pour faire comprendre aux autorités de Bruxelles
que l’anglais langue unique de l’Europe n’est pas acceptable, surtout quand on a
la prétention de vouloir faire contrepoids aux états-Unis. Et sur quelle base ce
serait acceptable?

SVP, est-ce que vos organismes respectifs pourraient protester officiellement
auprès des autorités compétentes, surtout auprès des autorités françaises qui
semblent être dans un coma profond pour laisser de telles aberrations se
produire ?

Merci.

Dominique Beaulieu, ingénieur stagiaire
Bachelier en génie électrique (Université de Sherbrooke)
Montréal, Québec
dombeaulieu@ieee.org

Montréal, 15 août 2003