BELL EXPRESSVU RÉPOND

BELL EXPRESSVU RéPOND
DES DATES S’IMPOSENT !

En réponse au communiqué d’Impératif français publié dans son site Internet
( http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2003/bell-expressvu.html ) et à la fin du présent texte,
(Bell ExpressVu indique par écrit, que les abonnés à son service de
retransmission par satellite auront bientôt accès aux stations régionales
francophones de Radio-Canada des régions de Gatineau et Ottawa (CBOFT) et
d’Edmonton (CBXFT). Malheureusement la réponse de Bell ExpressVu ne
mentionne aucune date précise pour la diffusion des émissions de ces
stations et passe sous silence le sort réservé à la station régionale
francophone de Régina (CBKFT) et à certaines stations privées régionales.

Nous reproduisons ci-après la réponse intégrale de Bell ExpressVu au
communiqué d’Impératif français qui figure par la suite :

RéPONSE DE BELL EXPRESSVU

«Ayant pris connaissance de votre courriel citant un communiqué d’Impératif
français, je tiens à apporter quelques informations supplémentaires qui vous
permettront de mieux comprendre le contexte dans lequel nous oeuvrons.»

«Bell ExpressVu est présentement en discussion avec Radio-Canada pour
ajouter les nouvelles locales de CBOFT sur son service – ce n’est donc
qu’une question de temps. Ces négociations sont en cours depuis un certain
temps et je peux vous assurer que Bell ExpressVu est tout à fait prête et
disposée à ajouter ce service. Au moment d’écrire ces lignes, Bell ExpressVu
diffuse déjà six stations locales de Radio-Canada et projette d’ici peu
d’ajouter les nouvelles locales R-C Ottawa et Edmonton.»

«à ce sujet, j’aimerais d’ailleurs vous préciser que Bell ExpressVu diffuse
73% de la totalité des chaînes locales francophones disponibles au Canada,
contre 56 % des chaînes anglophones locales disponibles. Vous constaterez
donc que nous ne ménageons aucun effort pour bien desservir notre clientèle
francophone à travers le pays.»

«Qui plus est, en termes de chaînes spécialisées, Bell ExpressVu fournit
toutes les chaînes francophones existantes et disponibles.»

«Soyez assuré que nous faisons tout en notre pouvoir pour donner au contenu
francophone la place qui lui revient.»

«Merci d’avoir partagé avec nous votre point de vue.»

Nathalie Moreau,
Relations avec les médias / Media Relations

Bell Canada
Tél: (514) 786-9716
Téléc.: (514) 421-5778
na.moreau@bell.ca

*******************
Le communiqué d’Impératif français :

BELL EXPRESSVU
Un pas en avant dans la diffusion des chaînes francophones, mais c’est
insuffisant…

Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, a déclaré: « Oui,
Bell ExpressVu a fait un pas en avant en annonçant, il y a quelques jours,
l’ajout d’ici le 15 octobre de huit nouvelles stations locales de langue
française, mais c’est nettement insuffisant puisque des régions entières
demeurent encore mal desservies en français. C’est le cas, par exemple, de
l’Outaouais où la population est toujours privée d’un service de qualité
puisqu’elle n’a toujours pas accès à la diffusion par satellite aux
bulletins de nouvelles et aux émissions régionales de la Société
Radio-Canada (SRC/CBOFT) ! »

« Nous déplorons ces pratiques discriminatoires à l’endroit de certaines
régions et à l’endroit des francophones qui se trouvent ainsi défavorisés. »
Par exemple, les anglophones de la région outaouaise ont accès à la station
régionale de langue anglaise la (CBC/CBOT) alors que les francophones sont
privés de la leur (SRC/CBOFT) !

Impératif français réclame depuis l’implantation des systèmes de
radiodiffusion par satellites que l’Outaouais reçoive enfin la diffusion des
nouvelles locales. « Certaines régions, notamment Québec et Sherbrooke, ont
réussi à obtenir ce service principalement par Bell ExpressVu suite à de
fortes pressions du public et des organismes régionaux », a tenu à souligner
M. Perreault.

« Nous allons néanmoins continuer à réclamer des services équivalents en
français pour toutes les régions du Québec et hors Québec. Je comprends mal
pourquoi il est plus facile d’avoir accès aux stations étrangères, plus
particulièrement celles en provenance des états-Unis, qu’à certaines de nos
stations de langue française. »

« J’invite la population à faire savoir aux entreprises de retransmission
que sont Bell ExpressVu et Star Choice, l’importance vitale pour toutes les
régions, sans exception, de recevoir leurs nouvelles régionales en français
», a ajouté le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault.

Source :
Jean-Paul Perreault, président
Impératif français
Recherche et communications
Imperatif@imperatif-francais.org
www.imperatif-francais.org

***********************

P.-S. Star Choice : un très mauvais service en français !
Au sujet de Star Choice, nous tenons à préciser que cette entreprise de
diffusion par satellite diffuse tellement peu de stations de télévision de
langue française que nous DéCONSEILLONS aux téléspectateurs de retenir ses
services tant qu’elle n’offrira pas un service en français de niveau
comparable à celui en langue anglaise!!!

Quelques adresses utiles que nous vous recommandons fortement d’utiliser :

Bell ExpressVu
Nathalie Moreau, Directrice – communications : na.moreau@bell.ca
Ron MacInnes, Directeur des communications : rmacinnes@expressvu.com

Star Choice
Cinthia Rathwell
Cynthia.Rathwell@starchoice.com et
Gary Pizante, Vice-Présidence à la planification : par formulaire à
l’adresse http://starchoicef.rcdzone.net/starchoicef.nsf (il faut d’abord
s’inscrire et choisir un mot de passe)

CRTC : procedure@crtc.gc.ca ou à : info@crtc.gc.ca

Source :

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
C.P. 449, succ. Aylmer
Gatineau (Québec) J9H 5E7
Tél.: (819) 684-8460
Téléc.: (819) 684-5902
Courriel: President@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org

(Le 25 septembre 2003)