AU CANADA, LES FRANCOPHONES N’EXISTENT PLUS !

AU CANADA, LES FRANCOPHONES N’EXISTENT PLUS !
Les cas d’Hydro-Ontario et de TVOntario : fin des services en français pour
réduire les coûts.

HYDRO-ONTARIO
Fin des services en français pour réduire les coûts


http://radio-canada.ca/regions/ottawa/nouvelles/200304/17/007-hydro-anglo.shtml

La déréglementation de l’énergie en Ontario a eu non seulement un effet sur
les prix de l’électricité, mais aussi sur les services en français.

C’est ce qu’ont appris les consommateurs de la nouvelle compagnie Ontario
Hydro Energy.

Des clients qui louent un chauffe-eau à cette compagnie ont été avisés
qu’ils ne recevront plus leur facture en français.

C’est pour mieux contrôler les coûts d’exploitation qu’Ontario Hydro Energy
a cru nécessaire de mettre fin à ce service.

à l’Office des affaires francophones, on confirme qu’avec la privatisation
des services électriques, les nouvelles compagnies ne sont plus soumises à
la Loi 8.

Mais Jean-Marc Aubin, président de l’Association canadienne-française de
l’Ontario estime que le ministre de l’énergie, qui est aussi responsable des
affaires francophones avait le devoir de s’assurer que les services seraient
offerts dans les deux langues.


AU TOUR DE TV ONTARIO
TVOntario cesse la publication bilingue de «Signal»


http://www.cyberpresse.ca/actualites/article/3,722,0,042003,271673.shtml

Le Droit

Les téléspectateurs de TVOntario et de TFO ont probablement aperçu que le
télé-horaire bi-mensuel «Signal» de l’édition d’avril-mai, leur avait été
envoyé dans un format unilingue anglais.

Sans aucun préavis aux usagers francophones, selon la présidente de
l’Association canadienne-française de l’Ontario (ACFO), Lise Marie Baudry,
des hauts dirgeants de TVOntario ont décidé de ne plus offrir «Signal» dans
les deux langues officielles du Canada.

«Je n’ai pas appris la vrai motivation de cette décision, a souligné Mme
Baudry. Mais de toutes évidences, la motivation semble être corporative et
la décision a été prise dans les hautes sphères de TVOntario. C’est pour
cette raison que les gens de TFO n’ont pas été informés du changement de
direction de TVOntario. Cette décision de TFO est un recul important pour
les Franco-Ontariens de la province.»

L’ACFO et TVOntario a reçu plusieurs plaintes à cet égard depuis que le
télé-horaire a été ditribué. Quand les Francophones de l’Ontario appelent à
la station de télévision éducative pour se plaindre de la situation, ils
sont invités à s’abonner à un autre télé-horaire, «Francontact». «Ce
télé-horaire n’offre vraiment pas le niveau de service et d’information de
«Signal»», a argumenté Mme Baudry.