ASSOCIATION RÉGIONALE DE SOCCER DU LAC-ST-LOUIS

ASSOCIATION DU LAC-ST-LOUIS
L’espoir dans le sport n’existe qu’en Anglais !

Lorsque nous visitons le site web (

http://www.arslacstlouis.com/
) de l’Association régionale de soccer (ARS)
Lac-St-Louis, force est de constater que l’espoir dans le sport ne réside que
dans la langue anglaise.

Tout semble respectueux au départ. On offre un bouton ENTREZ. La langue de
Molière se porte bien jusque-là. Il y a un icône SPORT-ESPOIR qui vous amène sur
le site mentionné ci-dessous.

http://www.arslacstlouis.com/fr/ars/sport_espoir_2002.htm

Là, vous constaterez que tout est en anglais uniquement. Mur à mur. Pourtant
des noms tel que Francois Bourassa, Maxime Bourbonnais, Samuel Caillé-Lévesque
sont présents sur cette page.

Vous vous dites que ce n’est qu’un hasard. Vous allez sur la page

http://www.arslacstlouis.com/fr/ars/technique.htm
. Vous appuyez sur l’icône
"Dates de cliniques de formation" et vous arrivez sur une page unilingue
anglaise intitulée COACHING DEVELOPMENT PLAN – Clinic Dates. Nous pourrions
dresser une liste beaucoup plus exhaustive. Nous ne voulons pas abuser de votre
temps.

On donne un semblant de respect à la langue francaise en page d’accueil; mais
aussitôt que vous allez plus loin, parce que vous êtes francophones, vous
devenez un citoyen de seconde classe à l’Ars du Lac-St-Louis.

Mais tout cela n’est que la pointe de l’iceberg à l’ARS du lac-st-louis.

Le plus sérieux manque de respect est au niveau de l’arbitrage des jeunes.
Les arbitres sont à 90% unilingues anglophones. Ils refusent de s’exprimer en
francais. Le président M. Yvan Dallaire n’a pas l’intention de poser un geste
afin d’améliorer la situation. Nous vivons dans l’Ouest de l’Ile et il faut
accepter cet état de fait.

Qui plus est, il nous a répondu que son fils avait un instructeur unilingue
anglais et de dire M. Yvan Dallaire : ‘SO WHAT!’. Nous avons demandé à M.
Dallaire de nous fournir une liste complète des arbitres chez l’Ars du
lac-st-louis, avec l’information si cet arbitre sait ou non s’exprimer en
français. évidemment, aucune réponse de la part de M. Dallaire. Il nous dit que
les arbitres, entraîneurs, juges de lignes qui ne s’expriment qu’en anglais
constituent une minorité.

Nous avons ici un exemple patent d’un directeur exécutif qui ne met pas ses
culottes. Nous ne sommes plus à l’époque des ‘porteurs d’eau’!

Nous vous invitons à aller sur le site

http://www.arslacstlouis.com
. Pour faire part de votre opinion, vous pouvez
communiquez avec les personnes dont les noms et adresses électroniques figurent
à l’adresse
http://www.arslacstlouis.com/fr/ars/ars_propos.htm

Yves Trudel,
Porte-parole des parents qui ont peur des représailles
de la part des dirigeants de l’Ars du Lac-st-louis
zuin-zuin-007@caramail.com

(Le 10 août 2003)