TÉLÉ-QUÉBEC REMPLACÉE PAR DES CIRCUITS PRIVÉS DE SURVEILLANCE !

TéLé-QUéBEC REMPLACéE PAR DES CIRCUITS PRIVéS DE SURVEILLANCE !
Les francophones d’Ottawa viennent de perdre une autre chaîne de télévision.

On se rappellera qu’Impératif français a dénoncé le sort peu enviable que
Rogers Cablesystem fait subir aux services télévisuels en français et aux
francophones. Impératif français avait même décerné en 1999 son célèbre Prix
citron à Rogers pour son attitude envers les francophones.

La décision récente de Rogers de remplacer Télé-Québec à la case 69 par des
circuits privés de caméra de surveillance est une autre gifle en plein
visage de tous les Canadiens, encore plus des francophones, parce qu’en
agissant ainsi le cablodistributeur Rogers dit clairement qu’il préfère
diffuser à Ottawa les stations étrangères avant les stations canadiennes de
langue française. Par exemple, Rogers préfère diffuser à la case 16, un
meilleur emplacement sur sa grille, la télévision éducative de WPBS, en
provenance des états-Unis, et créer toutes sortes de difficulté aux stations
de télévision de langue française, notamment Télé-Québec.

Et ce n’est pas tout ! Il y a lieu de se poser toutes sortes de questions
sur les motivations de Rogers lorsqu’il s’en prend ainsi aux stations de
langue française d’autant plus qu’il y a encore des emplacements libres sur
sa grille : les cases 64, 66, 67 et 72.

(Nouvelle extraite du site de Radio-Canada-Internet le samedi 29 juin 2002)

Le câblodistributeur Rogers a autorisé les propriétaires d’édifices à
logements à remplacer Télé-Québec par des circuits de caméra de
surveillance.

C’est une décision que les abonnés dénoncent, surtout que les chaînes
francophones ne sont pas nombreuses sur le câble en Ontario.

Rogers dit avoir reçu une douzaine de plaintes de locataires.

S’il soutient comprendre leur mécontentement, le câblodistributeur estime
que la répartition actuelle entre les chaînes françaises et anglaises est
suffisamment équitable à Ottawa, un marché majoritairement anglophone.

L’utilisation du canal 69 à d’autres fins ajoute Rogers, ne menace donc pas
l’équilibre des services en français sur le câble.Télé-Québec a protesté
auprès de Rogers et du CRTC mais sans succès.

Conscient sans doute d’une éventuelle levée de boucliers, le
câblodistributeur affirme qu’il offrira deux choix aux conciergeries qui
voudront installer des caméras de surveillance, soit Télé-Québec ou un canal
américain. Reportage de Nathalie Tremblay

*************
Quelques adresses Internet utiles :

Il vous est possible de communiquer vos commentaires à Rogers Cable à partir
de l’adresse Internet

http://www.rogers.com/francais/customer/e-form-media-cable.html

Madame Carole Ring
Vice-présidente et Directrice générale
Rogers Ottawa
Télécopieur : (613) 722-8680
Courriel : cring@rci.rogers.com

Madame Taanta Gupta
Vice-président Marketing, Rogers Cablevision
cabletv@rci.rogers.com

Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications du Canada (CRTC) à
l’adresse électronique suivante :
procedure@crtc.gc.ca
et info@crtc.gc.ca

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél.: (819) 684-8460
Téléc.: (819) 684-5902
Courriel:
President@imperatif-francais.org

Site:
http://www.imperatif-francais.org