NATIVE ENGLISH SPEAKER

NATIVE ENGLISH SPEAKER
Le ministre fédéral Bill Graham répond

NDLR – Le courriel suivant est en réponse au texte DISCRIMINATION
LINGUISTIQUE publié à l’adresse:
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2002/discrimination-linguistique.html

jeu. 03/10/02
Messieurs Jean-Paul Perreault et Renato Corsetti
president@imperatif-francais.org, Renato.corsetti@esperanto.org
c.c. Dion.S@parl.gc.ca

Messieurs,

Je vous remercie de votre courriel du 4 septembre dernier dans lequel vous
dénoncez l’emploi de l’expression « native English speaker » dans une
annonce de stage publiée sur le site Web de l’Association des universités et
collèges du Canada (AUCC), organisme participant cette année au Programme de
stages internationaux pour les jeunes du Ministère.

L’AUCC, partenaire canadien de l’Association des universités européennes, a
modifié à notre demande la version anglaise de l’annonce. Les exigences
linguistiques sont maintenant formulées correctement, comme c’était le cas
dans la version française.

Soyez assuré que ce point a été porté à l’attention des autres organisations
avec lesquelles nous travaillons.

Je vous remercie d’avoir porté ce problème à mon attention et vous prie
d’agréer, Messieurs, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Bill Graham
min.dfaitmaeci@dfait-maeci.gc.ca

NDLR – L’offre d’emploi est publié à l’adresse :
http://www.aucc.ca/en/international/guidelines/dfait-yiip/netherlands-03.htm

(Le 4 octobre 2002)