MARQUES DE COMMERCE

MARQUES DE COMMERCE
Au Québec, les marques de commerce en français sont plus rentables.

NDLR – Sur le même sujet, lire l’article PLAYSTATION : UNE CAMPAGNE
PUBLICITAIRE UNIQUEMENT EN ANGLAIS

Le texte suivant contient des extraits d’un article d’André Pratte de La
Presse du 20 décembre 2002.

« Sony a fait retirer hier une quarantaine de panneaux publicitaires qui
annonçaient, en anglais seulement, sa console Playstation. Un minimum de
connaissance et de respect pour la société québécoise aurait évité à la
multinationale de commettre une telle bourde. »

« Les panneaux en question mettaient en valeur le nouveau slogan
nord-américain de Playstation: Live in your world, play in ours (Vivez dans
votre monde, jouez dans le nôtre). En vertu de la Charte de la langue
française, les panneaux-réclames doivent être rédigés en français seulement.
La publicité du Playstation était conforme à la lettre de la loi, le slogan
en question et sa présentation graphique étant enregistrés comme marque de
commerce. On le sait, la langue des marques de commerce échappe aux
compétences du Québec (comme du Canada et de tout autre pays.)»

« L’Office de la langue française et la compagnie d’enseignes Pattison ont
fait savoir à l’agence publicitaire de Sony que la nouvelle campagne de
publicité heurterait sans doute les sensibilités des Québécois francophones.
Rien n’y fit. Il a fallu la diffusion d’un reportage sur les ondes de TVA et
les plaintes des consommateurs pour que Sony réagisse. »

M. Pratte ajoute : «L’approche incitative est la meilleure, bien sûr.
Lorsqu’elle ne suffit pas, rien ne vaut la pression des consommateurs: on
l’a constaté hier.» Et pour conclure, il écrit «il faut s’acharner à
convaincre les multinationales qu’au Québec, les marques de commerce en
français sont tout bêtement… plus rentables.»

à vous d’y voir !

***********
Impératif français tient à féliciter tous les consommateurs qui ont fait
connaître leur mécontentement à Sony. Souhaitons que cette énergie de
francisation soit aussi utilisée à l’endroit des entreprises suivantes :
Payless Shoe Store, Toys R Us, Canadian Tire, Colour Your World, Second Cup,
Foot Locker, East Side Mario’s, Music World, etc.

Impératif français tient à rappeler que « certaines grandes compagnies
canadiennes ou étrangères ont déjà compris qu’une mise en marché adaptée au
Québec exige, entre autres, qu’elle soit entièrement en français. C’est
ainsi, par exemple, que les appellations anglaises suivantes ont fait place,
au Québec, à des versions en français. Il suffit de penser à Couche-Tard
(Winks), Tigre Géant (Giant Tiger), Bureau en gros (Business Depot),
L’équipeur (Wear House), PFK Poulet frit Kentuchy (Kentucky Fried Chicken),
Centre japonais de la photo (Japan Camera Center), Queues de castor (Beaver
Tail), Chalet suisse (Swiss Chalet), Village des valeurs (Value Village),
etc.»