L’UNESCO RÉPOND

L’UNESCO RéPOND
«Nous discutons aussi l’éventuelle présentation de ce site en
cambodgien ainsi qu’en autres langues officielles des Nations Unies…»
phnompenh@unesco.org

NDLR – Il vous faudra intervenir si vous voulez que les discussions
conduisent à des versions en cambodgien et en français.

Cher Monsieur Perreault,

Permettez-moi tout d’abord de vous souhaiter les meilleurs voeux
de la part de l’UNESCO pour le Nouvel An 2002. Je vous écris en
l’absence de Monsieur Etienne Clément, Représentant de l’UNESCO au
Cambodge.

Nous avons bien reçu votre message du 31 décembre 2001 concernant
le site du Bureau de l’UNESCO à Phnom Penh. Nous vous remercions
de votre intérêt pour les actions de notre Organisation au
Cambodge. A cet égard, je voudrais vous informer que nous avons à
ce stade uniquement un seul site Internet sur les activités de
notre Bureau à Phnom Penh. Nous n’avons donc pas encore de sites
en langues cambodgienne et française.

Cependant, je voudrais vous informer que nous envisageons de
mettre à jour de façon périodique ce site, qui a été le premier
résultat d’un long processus de préparation achevé en étroite
coopération avec d’autres agences des Nations Unies au Cambodge.
Nous avons prévu d’améliorer la présentation du site et de le
compléter régulièrement avec les nouvelles activités mises en
oeuvre par notre Bureau. Nous discutons aussi l’éventuelle
présentation de ce site en cambodgien, langue officielle du
Royaume, ainsi qu’en autres langues officielles des Nations Unies,
tel que le français.

En vous remerciant encore une fois de votre intérêt pour les
activités de l’UNESCO au Cambodge, je vous prie, cher Monsieur
Perreault, d’agréer mes sincères salutations.

Tamara Teneishvili,
Responsable du Bureau par intérim,
Bureau de l’UNESCO au Cambodge

http://www.un.org.kh/unesco/index.html

phnompenh@unesco.org

(Le 4 janvier 2002)