L’OUTAOUAIS, UNE RÉGION D’EXCEPTION

 

L’OUTAOUAIS, UNE RéGION D’EXCEPTION
Une région anglophone pour Famous Player et Odéon.

Gilles Latour
Gatineau (Québec)
latour@magma.ca

Vous souvenez-vous de la présentation du film au cinéma « Il faut sauver le soldat Ryan » ? C’était le film de l’heure. Cela remonte déjà à quelques années. à l’époque, j’avais constaté que ce film n’était présenté qu’en version originale anglaise dans notre région. Pourquoi un film aussi populaire n’était-il pas présenté en français ? J’avais posé cette question au gérant du Cinéma 9 de Gatineau. On m’avait répondu que les gens, ici, dans l’Outaouais, préfèrent les versions originales anglaises et que, pour des raisons de distribution, on ne prévoyait pas présenter ce film en français.

Devant ce que je qualifie de mépris envers les francophones d’ici, j’avais alors écrit une lettre aux lecteurs pour dénoncer cette situation. Cette lettre ouverte avait fait réagir les promoteurs du cinéma puisque le Journal Le Droit avait consacré un article complet pour leur permettre de s’expliquer. Toujours est-il que, devant l’insatisfaction générale, le Cinéma 9 n’avait eu d’autres choix que de présenter enfin la version française du soldat Ryan.

Si je me donne la peine de présenter une autre lettre ouverte, c’est pour dénoncer une fois de plus cette situation.

Cette fois-ci, il s’agit du film « Un homme d’exception ».

Regardez bien votre horaire de cinéma dans le journal Le Droit de samedi dernier (19 janvier). En encadré, en page A 6, on présente « Un homme d’exception » avec, en rôle titre, l’acteur Russel Crowe. En très petits caractères, il est cependant écrit : « Version o. anglaise». En consultant l’horaire des trois cinémas de la nouvelle ville de Gatineau en page A4 et A6, on constate en effet que c’est la version anglaise qui est à l’affiche : « Beautiful mind ».

Trois présentations en anglais et aucune en français en Outaouais. Cette situation persiste depuis au moins deux semaines. Il faut le faire ! D’autant plus que les cinémas ontariens présentent, il va sans dire, dans plusieurs salles la version anglaise de ce film. Quand aurons-nous droit à la version française ? Et même si cela devait se faire bientôt, il est inadmissible d’attendre, ne serait-ce qu’une seule semaine, quand la version anglaise est déjà à l’affiche.

Faut-il à dénoncer cette situation chaque fois que celle-ci se présente ?

Je ne connais pas les lois qui régissent le cinéma au Québec. Mais il m’apparaît raisonnable que nous ayons droit avant tout à du cinéma en français à Gatineau, surtout avec 29 salles de cinéma.

Je doute fort que cette situation se présente ailleurs dans les autres régions du Québec. Il semble bien qu’il n’y ait que notre région pour accepter une telle chose.

Vraiment, nous vivons dans une région d’exception !

NDLR – Quelques adresses utiles :

– Cinéma 9 Gatineau
Tél. : (819) 568-5794
Gerant9@yahoo.com

– StarCité Hull
Tél. : (819) 770-1090
guestservices@famousplayers.ca

– Cinéma Galerie Aylmer
Tél. : (819) 684-8090
cinemaaylmer@outaouaiskiosk.com

(Le 20 janvier 2002)