LES RUES AMHERST ET MONCTON

LES RUES AMHERST ET MONCTON
Est-ce le rôle de votre ville de célébrer ainsi les hommes les plus cruels de
notre passé ?


Commission de la toponymie
Service de l ‘urbanisme
Ville de Montréal
275, rue Notre-Dame Est
(Québec)
H2Y 1C6

Sujet : débaptiser la rue Amherst et nouveaux noms de rue

Vous n ‘êtes pas sans ignorer après la parution du Livre noir du
Canada anglais de Norman Lester (pp. 42 et seq.) quel fut le sinistre
rôle de Jeffrey Amherst.

étant donné ce funeste passé, pourriez-vous expliquer pourquoi une
rue de la métropole montréalaise semble toujours honorer le
responsable de tant d ‘atrocités ? Est-ce le rôle de votre ville de
vouloir célébrer ainsi les hommes les plus cruels de notre passé ?

La raison patrimoniale souvent invoquée pour justifier l ‘inaction et
l ‘aboulie («elle fut ainsi nommée par les Anglais du temps de la
colonie et cela fait partie de notre histoire») ne me semble vraiment
pas une raison valable ou décente en l ‘occurrence.

Puis-je donc vous demander où en sont les procédures de rebaptême de
la rue Amherst ?

Auriez-vous aussi l ‘obligeance de me faire parvenir la liste des
dernières modifications odonymiques (anciens et nouveaux noms depuis
5 ans) dans la ville de Montréal pour calculer le nombre de toponymes
anglais modifiés en toponymes français comparés aux toponymes
français changés en des toponymes français, anglais ou à consonnance
étrangère. Ceci afin de mettre fin à une rumeur qui veut qu ‘on ne
modifie presque jamais les odonymes à consonnance anglaise dans les
grandes villes québécoises. Je crains que quelques exemples
anecdotiques ne suffiront pas à étouffer cette rumeur.

Dans l ‘attente de votre réponse,

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l ‘expression de mes sentiments
distingués,

Patrick Andries ( hapax@iquebec.com )

******************
Commission de la Capitale nationale
525, boul. René-Lévesque Est
Québec
(Québec)
G1R 5S9

Sujet : débaptiser la rue Moncton et nouveaux noms de rue

Vous n’êtes pas sans ignorer aprés la parution du livre de Norman
Lester (pp. 33 et seq.) quel fut le sinistre rôle de Robert Monckton.

étant donné ce funeste passé, pourriez-vous expliquer pourquoi une
rue de la Capitale nationale semble toujours honorer le responsable
de tant d’atrocités ? Est-ce le rôle de votre ville de vouloir
célébrer ainsi les hommes les plus cruels de notre passé ?

La raison patrimoniale souvent invoquée pour justifier l’inaction et
l’aboulie («elle fut ainsi nommé par les Anglais du temps de la
colonie et cela fait partie de l’histoire») ne me semble vraiment pas
une raison valable en l’occurrence.

Puis-je donc vous demander où en sont les procédures de rebaptême de
la rue Moncton ?

Auriez-vous aussi l’obligeance de me faire parvenir la liste des
dernières modifications odonymiques (anciens et nouveaux noms depuis
5 ans) dans la ville de Québec pour calculer le nombre de toponymes
anglais modifiés en toponymes français comparés aux toponymes
français changés en des toponymes français, anglais ou à consonnance
étrangère. Ceci afin de mettre fin à une rumeur qui veut qu’on ne
modifie presque jamais les odonymes à consonnance anglaise dans les
grandes villes québécoises. Je crains que quelques exemples
anecdotiques ne suffiront pas à étouffer cette rumeur.

Dans l’attente de votre réponse,

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression des mes sentiments
distingués,

Patrick Andries ( hapax@iquebec.com )

NDLR – Des changements s’imposent ! Nous publions les adresses des villes de
Québec et Montréal et de la Commission de toponymie du Québec afin que vous
puissiez également intervenir :

Ville de Montréal
bam@ville.montreal.qc.ca
http://www.ville.montreal.qc.ca/

Ville de Québec
http://www.ville.quebec.qc.ca/cgi-bin/email.cgi

Commission de toponymie du Québec
topo@toponymie.gouv.qc.ca

(Ces deux textes sont extraits du Forum « Avant-garde Québec » )

(Le 29 décembre 2001)