LE GOUVERNEMENT DU QUEBEC INSTITUE LE 26 AOÛT JOUR ANNIVERSAIRE DE LA CHARTE DE LA LANGUE FRANCAIS

LE GOUVERNEMENT DU QUEBEC INSTITUE LE 26 AOUT JOUR ANNIVERSAIRE DE LA CHARTE DE LA LANGUE FRANçAISE

(Communiqués émis par le Cabinet de la ministre d’Etat à la Culture et aux Communications)

à l’occasion du lancement des activités entourant le 25e anniversaire de la Charte de la langue française, la ministre d’Etat à la Culture et aux Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane Lemieux, a annoncé que le Conseil des ministres avait adopté un décret instituant le 26 août Jour anniversaire de la Charte de la langue française. Cette annonce a été faite en présence de la vice-première ministre, ministre d’Etat à l’Economie et aux Finances, ministre des Finances, ministre de l’Industrie et du Commerce et ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie, Mme Pauline Marois, ainsi que de nombreux députés et députées de l’Assemblée nationale, lors d’une cérémonie officielle.

Par cette décision, le gouvernement du Québec réaffirme que la Charte de la langue française constitue toujours le document fondamental par lequel le statut officiel, la qualité, la promotion et le rayonnement du français sont assurés. Depuis son adoption, en 1977, la Charte permet à la nation québécoise, majoritairement francophone, d’exprimer et de protéger pleinement son identité.

"La Charte de la langue française a redonné à notre milieu de vie, et particulièrement à Montréal, un visage français qui se reflète, entre autres, dans l’affichage public et dans la publicité. Grâce à elle, les francophones obtiennent des services dans leur langue, l’usage du français chez les travailleurs et les travailleuses ainsi que dans la vie des entreprises est devenu la norme, et les jeunes immigrants et immigrantes s’intègrent plus facilement à la communauté francophone", a indiqué Mme Lemieux. La Ministre a également souligné qu’il était maintenant impératif de susciter l’adhésion des Québécoises et des Québécois de toutes origines aux objectifs de la politique linguistique du Québec. "Cette marque de confiance et de respect envers nos institutions et notre culture est nécessaire à la cohésion et au dynamisme de notre société", a-t-elle ajouté.

La ministre Lemieux a également profité de la cérémonie marquant le 25e anniversaire de la sanction de la loi 101 pour rendre hommage au docteur Camille Laurin, grand artisan de la Charte de la langue française. "Homme de conviction, batailleur et amoureux de la langue française et de la culture québécoise, Camille Laurin a posé pour ses compatriotes un important jalon de notre autodétermination collective. Son oeuvre a contribué et contribue encore à préserver et à promouvoir l’usage du français chez nous", a conclu Mme Lemieux.


25e ANNIVERSAIRE DE LA CHARTE DE LA LANGUE FRANçAISE UNE PROGRAMMATION RICHE ET DIVERSIFIéE

La ministre d’état à la Culture et aux Communications et ministre responsable de la Charte de la langue française, Mme Diane Lemieux, a profité de la journée marquant le 25e anniversaire de la Charte de la langue française pour dévoiler le programme des activités qui souligneront l’événement.

"Le 26 août 1977, les députés de l’Assemblée nationale faisaient un geste capital pour notre avenir collectif en adoptant la Charte de la langue française, une loi qui s’impose aujourd’hui comme l’éclatante consécration de notre identité culturelle sur ce continent. Notre devoir de mémoire se double, après 25 ans, de l’obligation de redire et de transmettre aux nouvelles générations notre fierté d’avoir contribué à bâtir une société moderne où chacun peut vivre et travailler en français, dans le respect de toutes les composantes humaines du Québec d’aujourd’hui", a déclaré Mme Lemieux.

La Ministre a annoncé qu’une campagne médiatique, entre autres télévisuelle, soulignera comment cette loi, qui contribue à faire du français la langue commune de la société québécoise, est au coeur de notre destinée. "La langue de chez nous (à Félix)" d’Yves Duteil est la chanson autour de laquelle le message publicitaire a été développé. Ecrite en 1985 et offerte à Félix Leclerc par son auteur, cette chanson touche très précisément à la situation du français au Québec en soulignant de façon admirable les efforts constants que nous devons fournir pour protéger notre langue et notre culture.

Par la suite, la Ministre a mentionné la tenue d’une rencontre, le Séminaire interaméricain sur la gestion des langues, qui réunira à Québec du 28 au 30 août, sous l’égide du Conseil de la langue française, une cinquantaine de participants. Dans la même veine, elle a souligné la parution, le 10 octobre, d’un numéro spécial de la revue "Terminogramme", intitulé "L’aménagement linguistique au Québec : 25 ans d’application".

Mme Lemieux a également indiqué que l’exposition "Une grande langue, le français dans tous ses états" sera présentée au Salon du livre de Montréal, du 18 au 22 novembre, à Place Bonaventure. "Cette exposition a connu la faveur du public lors de sa première présentation au Musée de la civilisation de Québec. Elle intéressera particulièrement les jeunes par sa formule interactive", a déclaré la Ministre.

Les célébrations entourant le 25e anniversaire de la Charte de la langue française se prolongeront jusqu’en 2003, notamment lors de la Francofête, du 7 au 24 mars. Les détails du programme seront dévoilés ultérieurement par l’Office de la langue française. Enfin, un colloque portant sur les pratiques linguistiques dans les entreprises à vocation internationale réunira des experts en provenance de la France, de la Catalogne et du Québec, du 10 au 13 juin 2003, à Québec. D’autres événements sont en préparation, comme l’installation d’une murale, rue Saint-Laurent, à Montréal.

(Le 26 août 2002)