L’ANGLAIS EN SUISSE

L’ANGLAIS EN SUISSE
La "cocacolanisation" de la Suisse.

Bonjour!!

Je m’appelle Mireille Grosjean, je suis prof en Suisse.

Je constate la "cocacolanisation" de la Suisse, elle m’inquiète et je
proteste en prenant la plume. Je suis en relation – j’écris pour protester- avec
divers offices fédéraux (organes du gouvernement fédéral de Berne) qui lancent
des campagnes en anglais. J’en ai parlé à quelques parlementaires qui poseront
la question au Parlement en automne. D’autres personnes comme moi s’inquètent.
Dans la publicité, l’anglais est très présent. C’est la solution de facilité
dans un pays aux 4 langues officielles. Aucune étude montre le degré de
compréhension de Monsieur Tout le Monde.

Je travaille à plein temps et j’ai très peu de temps libre. Donc je ne peux
pas m’engager à collaborer avec vous. Mais être en contact, oui. Je peux vous
informer sur la Suisse.

Cordialement

Mireille Grosjean
Mireille.Grosjean@rpn.ch

Au niveau professionnel :
– enseignante en langues étrangères
– spécialiste en éducation interculturelle
– déléguée pour les échanges éducatifs du canton de Neuchâtel
– auteure de « Echanges de classes clé en main »

Parallèlement :
Vice-présidente de l’Association suisse des Educateurs à la Paix
( www.asepaix.ch )

Dans le mouvement de l’espéranto :
– représentante de la Suisse au comité de l’Association universelle d’Espéranto
(UEA) ( www.uea.org )
– déléguée d’UEA et de la Ligue mondiale des enseignants espérantistes
(ILEI) auprès de l’ONU et de l’UNESCO à Genève
– présidente de la section suisse d’ILEI (

http://lps.uniroma3.it/ilei
)
– déléguée pour la Suisse de l’amicale de l’Association anationale mondiale
(SATamikaro) ((
www.esperanto-sat.info
)

(Le 13 juillet 2002)