L’AFFAIRE «FRANCE CULTURE VERSUS Q-MUSIC»


L’AFFAIRE «FRANCE CULTURE VERSUS
Q-MUSIC»

Rendez-nous France Culture en Belgique !

Chaîne à
nulle autre pareille, France Culture (qui reçut son nom en 1963)
est depuis sa fondation menacée dans son existence (jugée trop chère pour trop
peu d’auditeurs) et, depuis quelques années, menacée dans son essence
(réformes intervenues en 1997 et 1999). Pourtant son coût ne représente que le
vingtième du budget de Radio France. Quant à son audience, elle est loin
d’être négligeable : chaque jour, près d’un demi million de
personnes l’écoutent
et près de dix fois plus occasionnellement.
Elle dépasse les frontières de l’Hexagone.

Or,
nombreux sont ceux qui le savent à présent, la réception hertzienne de
France Culture n’est plus possible en Belgique depuis la récente mise en
service de la radio flamande Q-Music
qui émet sur une fréquence
extrêmement proche (98.1 MHz) de celle jusqu’alors occupée par la chaîne
culturelle française (98.00 MHz). Afin que cette situation cesse dans les
meilleurs délais et qu’il soit de nouveau possible d’écouter France Culture
dans ce pays, nous avons fait circuler une pétition (1.569
signatures
au 15 avril ; plus de 2.000 à ce jour ; pétition lancée
le 25 février) que nous avons remise en mains propres (Charles Genet,
Président de l’association, et moi-même, Vice-Président et initiateur de la
pétition) le lundi 15 avril 2002, en France, à M. Jean-Marie Cavada,
Président de Radio France, et à Mme Laure Adler, Directrice de
France Culture ; et, en Belgique, à MM. Hervé Hasquin,
Ministre-Président du Gouvernement de la Communauté Wallonie-Bruxelles
(Communauté française de Belgique), Richard Miller, Ministre des Arts,
des Lettres et de l’Audiovisuel, et Jacques Rummelhardt, Ambassadeur de
France en Belgique. Nous avons également fait parvenir cette pétition à
Dirk Van Mechelen
, Ministre flamand de l’Audiovisuel, dont nous avons
rencontré les collaborateurs le mercredi 12 juin 2002.

A
Radio France
, nous avons été longuement reçus par Jean-Marie Cavada
et Laure Adler qui nous ont dit l’intérêt qu’ils accordaient à
ce problème et leur satisfaction devant l’attachement manifesté à cette chaîne
par les auditeurs belges de France Culture. Le suivi de l’affaire sera
donc assuré.

Au
Ministère du Gouvernement de la Communauté Wallonie-Bruxelles
(Communauté
française de Belgique), notre pétition à été remise au Ministre-Président
Hervé Hasquin
et à Richard Miller (Ministre en charge de
l’Audiovisuel) dont les collaborateurs (en présence du Directeur de
Cabinet-adjoint de M. Hasquin, Henri Benkoski, en charge de
l’Audiovisuel) ont longuement évoqué avec nous ce dossier complexe.
L’accord de Genève
de 1984 (UIT, Union Internationale des
Télécommunications) ne permet pas en effet à la France de protéger ses
fréquences hors de son territoire. Depuis l’attribution d’une fréquence
voisine à Q-Music, les habitants de Bruxelles et du Brabant wallon et flamand
ne reçoivent plus correctement France Culture. Des contacts ont été pris avec
les télé-distributeurs et il semble qu’un accord soit possible pour
résoudre ces perturbations sur les réseaux câblés (mais malheureusement pas en
région néerlandophone, laquelle est du ressort de la Communauté flamande).
Q-Music fait partie d’un ensemble de fréquences attribuées unilatéralement par
la Communauté flamande et sur lesquelles porte un recours introduit au
Conseil d’état
par la Communauté française, recours dont l’arrêt (rendu le
18 avril 2002) est favorable à la Communauté française. Selon cet arrêt, un
tiers des fréquences
qui ont été attribuées à Q-Music et 4FM (dont la
fréquence 98.1 MHz) doivent être suspendues. Ceci ne règle pourtant pas
le problème de France Culture. Si la Communauté flamande ne respecte
pas l’arrêt du Conseil d’état et ne modifie pas cette fréquence, l’émission
sera toujours perturbée
. Elle pourrait émettre à partir du territoire
belge
, mais pour cela elle devrait répondre aux contraintes imposées, à
savoir 30 % des programmes provenant de la Communauté française de Belgique.
Nous avons demandé au Ministre de garder à l’esprit une place pour France
Culture dans le cadre de la répartition du plan de fréquences radio. Du côté
du Cabinet du Ministre, on est donc sensible à notre démarche. Mais on y
souligne toutefois que le champ d’action de la Communauté française est limité
dans ce dossier et que le problème se situe entre la France et la Communauté
flamande.

A l’Ambassade
de France
, où nous avons été reçus avec beaucoup d’égards par Jacques
Rummelhardt
, Ambassadeur de France en Belgique, et Marc Villain,
Attaché culturel de l’Ambassade (qui assure un excellent suivi du dossier),
nous avons exposé une nouvelle fois nos regrets de ne plus capter France
Culture en Belgique et notre souhait qu’une solution soit trouvée à ce
problème. Ici aussi, le suivi de l’affaire sera assuré.

La
capacité d’action de la Communauté française étant restreinte dans cette
affaire, nous avons souhaité rencontrer le Ministre flamand de
l’Audiovisuel
, Dirk Van Mechelen, le mercredi 12 juin 2002,
pour voir s’il serait possible de trouver une autre fréquence pour Q-Music. La
délégation de l’afc a été longuement reçue, au Cabinet du Ministre, par
M. Paul Van de Velde, Directeur Général chargé des Médias pour le
Ministère de la Communauté flamande, et Mme Hilde De Coen, en charge
des Médias au Cabinet du Ministre Van Mechelen. S’il ne semble pas question,
selon eux, de revenir sur l’attribution de la fréquence 98.1 MHz à Q-Music,
ils se sont cependant montrés sensibles à l’enjeu culturel du problème et ont
tâché de trouver, avec nous, des solutions alternatives. Ainsi, M. Van
de Velde s’est engagé à demander aux télé-distributeurs flamands de
reprendre France Culture dans leur offre de programmes. Par ailleurs, on
pourrait envisager que France Culture émette également en ondes moyennes
(mais ceci a été abandonné par la chaîne il y a quelques années). Enfin, la
Communauté française pourrait affecter une de ses fréquences à la diffusion
de France Culture en Belgique
. Toutefois pour ce faire, France Culture
devrait, comme il a été dit plus haut, répondre aux exigences du quota de 30 %
des programmes en provenance de la Communauté française de Belgique.

La
liste des signataires
a été publiée progressivement sur internet. On peut
la consulter à l’adresse suivante :
http://www.ulb.ac.be/philo/urhm/petition1.html

En
outre, un « dossier de presse » est disponible à cette adresse :
http://www.ulb.ac.be/philo/urhm/presse.html (articles dans Le Monde,
La Libre Belgique, Le Soir, De Morgen, Télé Moustique,…
reportage télévisé à Télé Bruxelles).

Possibilité pour les auditeurs de nous contacter pour nous faire part
de leurs réactions :

  • Par courrier postal :


(en Belgique)

Association des Auditeurs de France Culture (afc),
10 rue des Champs Elysées, 1050 BRUXELLES

(en
France)
Association des Auditeurs de France Culture (afc),
83, boulevard Beaumarchais, 75003 PARIS

L’affaire « France
Culture versus Q-Music »
a été l’objet de deux questions parlementaires au
Parlement de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, respectivement
lors des séances plénières des mardis 26 mars et 18 juin 2002 :
« Réception de France Culture » et « Plan de fréquences radio ».

Par ailleurs,
trois rapports diplomatiques
confidentiels ont été rédigés sur le sujet
par l’Ambassade de France en Belgique, et envoyés à qui de droit via le
réseau diplomatique français.

Enfin,
la presse
s’est largement fait l’écho de notre pétition :

  • La Libre Belgique,
    n° 64, mardi 5 mars 2002, p. 20.
  • Télé Moustique,
    n° 3971, mercredi 6 mars 2002, p. 26.
  • Le Soir, n°
    72, mardi 26 mars 2002, p. 31.
  • Télé Bruxelles,
    Le 20 minutes, mardi 26 mars 2002.
  • BELGA, mardi
    26 mars 2002.
  • Télé Moustique,
    n° 3974, mercredi 27 mars 2002, p. 15.
  • Info-Flash de l’ULB,
    mars 2002.
  • Le Monde, n°
    17784, samedi 30 mars 2002, p. 39.
  • Nouvelles de Flandre,
    n° 17, mars-avril 2002, p. 16.
  • Télé Moustique,
    n° 3975, mercredi 3 avril 2002, p. 10.
  • De Morgen,
    n° 83, mercredi 10 avril 2002, p. 38.
  • AFP, jeudi
    11 avril 2002.
  • BELGA, jeudi
    11 avril 2002.
  • fmradio.be,
    jeudi 11 avril 2002.
  • Le Monde, n°
    17796, samedi 13 avril 2002, p. 3.
  • Radiofreak,
    samedi 13 avril 2002.
  • La Libre Belgique,
    n° 103-104, samedi 13 et dimanche 14 avril 2002, p. 29.
  • Het
    Nieuwsblad
    ,
    lundi 15
    avril 2002.
  • De Gentenaar,
    lundi 15 avril 2002.
  • Belradio,
    lundi 15 avril 2002.
  • BELGA, lundi
    15 avril 2002.
  • RTBF, lundi
    15 avril 2002, Journal Parlé de 21h00.
  • Radio Campus,
    mercredi 17 avril 2002, Histoire de savoir, 9h00.et 18h00.
  • Réforme, n°
    2975, 18-24 avril 2002, p. 11.
  • Esprit Libre,
    n° 4, mai 2002, p. 4.
  • Tuner, le portail
    radio 100% belge
    , mercredi 12 juin 2002.
  • BELGA,
    mercredi 12 juin 2002.
  • La Libre Belgique,
    n° 164, jeudi 13 juin 2002, p. 51.
  • De Morgen,
    jeudi 13 juin 2002, p. 4.
  • Tuner, le portail
    radio 100% belge
    , article n° 184, lundi 17 juin 2002.


Benoît Beyer de Ryke

benoit.beyer@ulb.ac.be

Vice-Président de
l’Association des Auditeurs de France Culture (afc)

(Le 21 juin
2002)