FRANCOPHONIE EUROPÉENNE

FRANCOPHONIE EUROPéENNE
Accord pour le renforcement du français au sein de l’Union européenne

PARIS, (AFP) – Un accord a été signé vendredi à Paris par trois
ministres européens en vue du renforcement de la langue française au sein de
l’Union européenne, inique-t-on de source francophone.

Cet accord prévoit "la formation en français des diplomates et
fonctionnaires candidats à l’adhésion à l’UE et des fonctionnaires des
institutions européennes", ainsi que "la formation des interprètes et
traducteurs francophones des pays candidats à l’adhésion et la formation aux
langues de ces pays des interprètes et traducteurs de langue française des
institutions de l’Union Européenne, en liaison avec les services de traduction

de la Commission européenne, du Conseil de l’Union européenne, de la Cour de
Justice et du Parlement européen".

Il prévoit également "la promotion, dans le domaine des technologies de
l’information et de la communication, de l’usage du français comme langue de
travail au sein des institutions européennes".

Par cet accord, les gouvernements des trois pays signataires s’engagent à
réaliser, en accord avec l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie
(AIF), le principal opérateur de la francophonie, "un plan pluriannuel en
faveur du développement de la langue française, dans le contexte pluriculturel

et plurilingue des institutions de l’Union européenne".

Selon l’AIF, cet accord a été signé par le Ministre-président de la
Communauté française de Belgique, chargé des Relations internationales, Hervé

Hasquin, le ministre français délégué à la Coopération et à la Francophonie,
Charles Josselin et la Ministre de la Culture, de l’Enseignement supérieur et

de la Recherche du Luxembourg, Erna Hennicot-Schoepges, ainsi que par
l’Administrateur général de l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie
(AIF), le Belge Roger Dehaybe. La Communauté française de Belgique est une
institution compétente en matière d’éducation et de culture pour les
francophones de Belgique.

L’AIF, un organisme intergouvernemental de coopération basé à Paris, est le

principal acteur des programmes de coopération francophones dans le monde avec

un budget annuel de 69 millions d’euros.

ej/ob/mpd