FRANCE CULTURE EN BELGIQUE

Lancement d’un Comité de soutien pour France Culture en Belgique

Alors que Q-Music, la radio flamande qui brouille France Culture, fête ce
mardi son premier anniversaire, un projet de comité de soutien pour la chaîne
culturelle française en Belgique vient d’être lancé. Son but : obtenir une
fréquence hertzienne pour la chaîne culturelle en Belgique. Pour faire face au
brouillage depuis un an de France Culture par Q-Music, dont les fréquences sont
fort proches (respectivement 98.0 MHz et 98.1 MHz), l’Association des Auditeurs
de France Culture (AFC) a décidé de mettre en place un Comité de soutien à
France Culture en Belgique afin d’obtenir une fréquence hertzienne pour la radio
culturelle, a fait savoir mardi Benoît Beyer de Ryke, vice-président de l’AFC.

« Pour ce faire, il faudra que France Culture réponde à l’appel d’offre qui
sera lancé par la Communauté française et que la chaîne se conforme au cahier
des charges, à savoir diffuser un certain pourcentage de programmes réalisés en
Communauté française de Belgique », a-t-il indiqué en n’excluant pas le fait que
France Culture pourrait être diffusée sous une autre appellation en Belgique. Le
vice-président de l’AFC précise que des contacts ont été pris et que Laure
Adler, directrice de France Culture, et Jean-Marie Cavada, président de Radio
France, ont proposé de rencontrer l’association pour étudier la question.

Malgré une pétition de plus de 2.000 signatures, des entrevues avec les
ministres de l’Audiovisuel et autres services, de nombreux articles parus dans
la presse, les protestations des auditeurs belges de France Culture contre le
brouillage de la station par Q-Music ont jusqu’à présent été vaines puisque
l’accord sur le plan de fréquences, conclu en octobre, prévoit que la fréquence
98.1 MHz sera maintenue à Q-Music.

(Olivia Van de Putte / VPT)
benoit.beyer@ulb.ac.be

BELGA, mardi 12 novembre 2002.