FESTIVAL DE MONTGOLFIÈRES

FESTIVAL DE MONTGOLFIèRES
Pressions anglicisantes des West Quebecers.

Ceux qui avaient encore des doutes sur la mission d’anglicisation de l’Outaouais que se sont donnée Les West Quebecers et son président Keith Henderson n’en auront plus en lisant les extraits suivants d’un article publié dans l’édition du 30 août 2002 du quotidien The Ottawa Citizen (http://www.canada.com/ottawa/news/story.asp?id=2CDFEFFA-3BC4-4E8C-9652-69A802B9CED4)rapportant les pressions exercées par les quelques activistes de cet organisme pour angliciser davantage l’Outaouais. On se rappellera que l’Association régionale des West Quebecers est subventionnée par le Gouvernement du Canada pour oeuvrer au rayonnement et l’avancement de l’anglais au Québec.

Après la Ville de Gatineau, c’est maintenant le Festival de montgolfières qui subit les pressions anglicisantes et assimilatrices des West Quebecers comme en témoignent les déclarations suivantes :

« M. Henderson estime que les anglophones se rendront en foule au festival si celui-ci présente des vedettes bilingues et engage un présentateur bilingue. »[Mr. Henderson says anglophones will flock to the festival (de Montgolfières) if it showcases bilingual performers and hires a bilingual MC.]

« Si on fait cela et si ce message est lancé, je pense qu’il n’est pas difficile de comprendre que cela va assurément attirer des anglophones. Cela se sait et les gens tiendront à être là. ("If that is done, and that message is put forward, I think it’s a no brainer, it’s guaranteed" to attract anglophones," he says. "The word gets around and people will absolutely show up.")»

« Le président de l’Association régionale des West Quebecers, M. Rick Henderson, affirme que des organisations comme la sienne seront ravies d’aider » (says organizations such as his own would be delighted to help…) » …à l’anglicisation de l’Outaouais et de ses fêtes et festivals, et pour commencer, rien de mieux que le Festival de montgolfières ».

D’un côté, les West Quebecers réclament l’anglicisation (la bilinguisation) du Festival de montgolfières qui se déroule pourtant au Québec alors que, de l’autre, l’Exposition du Canada central qui se déroule pourtant dans la capitale du Canada, Ottawa, est reconnue pour son manque de respect chronique à l’endroit des francophones. Une visite en fin de semaine passée au Shawville Fair, également au Québec (!), vous aurait aussi convaincu du peu d’attention qu’on y accorde au français et aux francophones !

Ceux et celles qui auraient encore des doutes sur les intentions véritables des organismes canadiens suivants établis au Québec et subventionnés par le Gouvernement du Canada (par le biais de Patrimoine canadien) qui réclament l’anglicisation du Québec par sa bilinguisation n’ont qu’à visiter certains de leurs sites Internet presque uniquement en anglais:

Association régionale des West Quebecers http://www.westquebecers.com (à peine quelques mots de français vous attendent !)

Quebec Alliance http://www.aq.qc.ca/ (Malgré la présence d’un icone «français», celui-ci mène nulle part depuis de nombreuses années !)

Quelques adresses utiles pour ceux et celles qui souhaitent que l’Outaouais soit français, qui s’opposent à une anglicisation plus poussée de cette région et au recul du français en Outaouais:

M . Paul Morin
Président du Festival de montgolfières
morin.paul@ville.gatineau.qc.ca

M. Yves Ducharme
Maire
Ville de Gatineau
maire@ville.gatineau.qc.ca

Bureau des conseillers municipaux
Ville de Gatineau
Conseillers@ville.gatineau.qc.ca

Festival de montgolfières
fmg@ville.gatineau.qc.ca

Source :
Impératif français
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél.: (819) 684-8460
Téléc.: (819) 684-5902
Courriel: President@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org

(Le 3 septembre 2002)