CONSEIL NATIONAL SOUVERAINISTE

CONSEIL NATIONAL SOUVERAINISTE

Le Conseil national souverainiste, qui groupe les principales personnalités
et les principaux mouvements luttant pour la restauration de l’indépendance
de la France s’est réuni à l’Assemblée Nationale mercredi 11 décembre
2002sous la présidence de Francis Choisel, conseiller général de Hauts de
Seine et président de l’Alliance pour la souveraineté de la France, en.
présence, notamment, de Jacques Myard, député des Yvelines et de Nicolas
Dupont-Aignant, député de l’Essonne.

Il a adopté la motion suivante :

Le Conseil national souverainiste constate que l’indépendance dont la
diplomatie française a (manifesté) jusqu’ici dans la crise entre les
Etats-Unis et l’Irak, loin d’isoler la France, lui a fait retrouver
immédiatement sympathie, estime et influence dans le monde.

Il se réjouit en outre de ce que les Français, dans leur grande majorité,
approuvent en cette occasion leurs dirigeants, comme chaque fois que leur
action s’inspire du même esprit d’indépendance nationale et de paix, en
dehors de toute subordination à l’Europe de Bruxelles, à l’O.T.A.N. ou aux
états-Unis.

Il demande au Président de la République d’en tirer les conséquences,
c’est-à-dire de libérer notre pays, en droit comme en fait, des contraintes
et pesanteurs de la diplomatie européenne commune, en prononçant le retrait
de la France des instance de la Politique Extérieure et de Sécurité Commune
et en s’opposant à la création d’un ministre des Affaires étrangères de l’
Union.

Renseignements complémentaires auprès de Françoise Zemmal, chargée des
relations publiques, au 01 42 64 18 52,
ou de Francis Choisel, président, au 01 46 03 55 99.
Courriel :
alliance@souverainete-france.org

(Le 12 décembre 2002)