BERNARD PIVOT REVIENT…

BERNARD PIVOT REVIENT…
… avec « Double je »

L’Agence France Presse nous apprend le retour de Bernard Pivot sur France 2
avec "Double je" :

«Bernard Pivot, qui avait définitivement "fermé les guillemets" de "Bouillon
de culture" le 29 juin dernier, revient à l’antenne de France 2 le dimanche
27 janvier en deuxième partie de soirée avec "Double je", un magazine sur
des étrangers ayant choisi la culture française.

Il s’agira d’une émission d’enquête et de reportages "n’ayant plus rien à voir
avec l’actualité
des livres" mais visant à "raconter des aventures humaines", a expliqué Bernard
Pivot lors
d’un déjeuner de presse mercredi.

Il a choisi de mettre en lumière dans chaque émission trois personnalités
possédant une double culture, "un double je", que ce soit des écrivains,
peintres, directeurs de galeries, créateurs de mode ou sommeliers.

Il a précisé que c’est sur "l’insistance" de Marc Tessier, PDG de France
télévision et de Michèle Cotta, directrice générale, qu’il revenait à
l’antenne six mois après son départ.

"Moi, je n’ai qu’un je. Et c’est par admiration pour ces gens qui ont eu le
courage et l’intelligence de s’insérer dans une nouvelle culture, que le
projet est né", a-t-il dit.

Bernard Pivot, qui a animé sa première émission littéraire télévisée "Ouvrez
les guillemets" en 1973 avant "Apostrophes" sur Antenne 2 de 1975 à 1990
puis "Bouillon de culture" (janvier 1991- juin 2001), a reçu de nombreux
"Double je" dans ses émissions. Il cite Jorge Semprun (espagnol et
français), Henri Troyat (russe et français), Hector Bianciotti
(franco-argentin).

Au sommaire de la première émission, il recevra une jeune Chinoise de 19 ans
Su Zen, arrivée de Chine à 12 ans et qui vient d’obtenir son baccalauréat
avec une mention très bien. Il fera aussi découvrir Patricia et Walter
Wells, Américains installés à Vaison-la-Romaine (elle est critique
gastronomique dans la presse américaine, il a été rédacteur en chef du New
York Herald Tribune à Paris), ainsi que Georges-Arthur Goldschmidt, Allemand
juif réfugié en France et devenu le traducteur de Peter Handke et de Kafka.

Coproduit par France 2 avec RFO et la chaîne francophone internationale TV5,
ainsi qu’avec Equipage, ce magazine est réalisé en partenariat avec le
ministère des Affaires étrangères et l’Organisation internationale de la
Francophonie (OIF).

Il sera à l’antenne dans le monde entier la semaine suivant la diffusion sur
France 2, lors de ses rediffusions sur TV5 et RFO.

Bernard Pivot est "content d’aider à promouvoir la langue française dans un
monde de plus en plus anglicisé". "Peut-être suis-je en train de faire une
émission qui relève de l’exception française?", a-t-il dit. Il a signé pour
dix émissions et a indiqué avoir hésité à appeler son émission
"Prolongations", relevant avec malice que la première, le 27 janvier, serait
diffusée après un match de football qui pourrait bien aller au delà du temps
réglementaire.

Quant à ses émissions littéraires, le journaliste affirme n’avoir "aucun
regret". "Je n’écrirai pas mes mémoires; ce n’est pas dans mon tempérament
de ratiociner sur mes souvenirs (…). Qu’est-ce que j’ai été dans la vie?
Un papillon. Est-ce qu’un papillon raconte ses mémoires?"»

Source : Agence France Presse

(Nous remercions notre correspondant M. Adrien Borel qui nous a fait
parvenir les coordonnées de ce texte diffusé par l’Agence France Presse)

(Le 10 janvier 2002)