ANGLICISATION DES ÉCOLES QUÉBÉCOISES

ANGLICISATION DES éCOLES QUéBéCOISES
Des questions au ministre de l’éducation.

Le 10 janvier 2002

Monsieur Patrick Lahaie
Attaché politique
Bureau du ministre de l’éducation
Québec (Québec)
Courriel :
nicole.nadeau@meq.gouv.qc.ca

Monsieur,

Nous avons pris connaissance du «Plan d’action en faveur de l’anglais» du
ministre de l’éducation du Québec, M. François Legault. Ce Plan soulève
plusieurs interrogations pour lesquelles nous aimerions obtenir des
précisions :

1) Combien d’heures par semaine seront consacrées à l’enseignement de
l’anglais en 3e année du primaire ? Cela aura-t-il des effets sur le
nombre d’heures consacrées à l’enseignement en français ? Si oui, combien
d’heures seront ainsi retranchées aux autres matières ? Et quelles seront
les autres matières au programme qui verront leur temps ainsi amputé ? Quels
sont les spécialistes consultés qui recommandent l’enseignement précoce de
l’anglais dans le contexte nord-américain ? A-t-on mesuré les conséquences
d’une telle mesure sur les perceptions identitaires des élèves ?

2) Les bains linguistiques en 5e et 6e années du primaire : s’agit-il de
la 5e et de la 6e année ? Ou de la « 5e OU 6e » année ? Seront-ils
obligatoires pour tous les élèves du réseau scolaire francophone ? Qui
pourra s’inscrire ? Qui pourra en être exempté ? Ces demi-journées
seront-elles consacrées à l’enseignement de l’anglais ? Si oui, quelles seront
les autres
matières qui verront ainsi leur temps amputé ? Ou ces demi-journées seront-elles
consacrées à l’enseignement en anglais ? Dans ce dernier cas, quelles
seront les matières enseignées en anglais ? A-t-on mesuré les
conséquences d’une telle mesure sur les perceptions identitaires des élèves?

3) Au collégial : quelles modifications précises le «Plan d’action en
faveur de l’anglais» aura-t-il sur les programmes d’études ?

Nous vous remercions d’avance…

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

P.-S. Ce courriel demeure toujours sans réponse sauf l’accusé de réception
suivant. Nous publierons les réponses que nous recevrons du Bureau du
ministre :

Québec, le 11 janvier 2002

Monsieur Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français

Monsieur,

J’accuse réception de votre lettre du 10 janvier 2002. Elle sera transmise à
M. Patrick Lahaie et un suivi approprié sera fait dans les meilleurs délais.

Acceptez mes salutations distinguées.

Nicole Nadeau, adjointe
nicole.nadeau@meq.gouv.qc.ca