UNE MAUVAISE NOTE POUR LE MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION DU QUÉBEC

Une mauvaise note pour le Ministère de l’éducation du Québec

15 janvier 2001

Voici la lettre que j’ai adressée, en date du 25 septembre 2000, au Ministère de l’éducation du Québec :

Monsieur François Legault
Cabinet du Ministre
600 rue Fullum, 9ième étage
Montréal, Qc
H2K 4L1

Objet : Qualité de la langue française utilisée par les institutions relevant du Ministère de l’éducation du Québec

Monsieur le Ministre,

La présente a pour objet de vous informer d’une situation que je considère inacceptable. Ainsi certaines écoles du Québec utilisent le qualificatif "alternative" dans la dénomination de leur établissement, par exemple "école alternative Nouvelle Querbes".

Je tiens à vous informer qu’il s’agit là d’un anglicisme qui est à proscrire. Je joins à la présente la correspondance que j’ai échangée à ce sujet avec le Ministère des Transports du Québec. De plus je vous invite à consulter au besoin Monsieur Guy Bertrand, conseiller linguistique à la Radio française de Radio-Canada et défenseur de la langue française, qui abonde dans le même sens.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations les plus distinguées.

Pierre Cardinal
pierre.cardinal@sympatico.ca

c.c. Commission de Protection de la langue française

Pour voir la correspondance échangée avec le Ministère des Transports du Québec consulter la page suivante :  www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2001/bravo-au-ministere-des-transports-du-quebec-bis.html

Voici la réponse du Ministère en date du 6 octobre 2000

Monsieur,

Au nom du ministre d’état à l’éducation et à la Jeunesse, M. François Legault, j’accuse réception de la lettre que vous lui adressiez le 25 septembre dernier relativement au qualificatif « alternative » dans la dénomination d’un établissement.

Soyez assuré que votre correspondance a été portée à l’attention du ministre et qu’il en a pris bonne note.

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Bernard Parent
Attaché politique

N.Réf. : BSM-2000 : 010901

Depuis cette lettre j’ai tenté en vain de rejoindre Monsieur Parent qui ne retourne pas ces appels. Je trouve désolant que la jeunesse québécoise apprenne la langue française dans des écoles dont la dénomination ne respecte pas celle-ci. En matière de pédagogie nous avons déjà vu mieux.

Vous pouvez faire parvenir vos doléances aux adresses suivantes :

Monsieur François Legault
Cabinet du Ministre
600 rue Fullum, 9ième étage
Montréal, Qc
H2K 4L1
ministre@meq.gouv.qc.ca

Monsieur Bernard Parent
1035, rue De la Chevrotière
Québec, Qc
G1R 5A5
ministre@meq.gouv.qc.ca