UNE INSULTE AUX FRANCOPHONES DE MONTRÉAL

Une insulte aux francophones de Montréal

Il y a quelques jours une nouvelle boutique de mode a ouvert ses portes rue
Sainte-Catherine, tout près de la rue Amherst. En toutes lettres d’environ un
mètre de haut chacune on peut y lire : FOAM – Freak Out After Midnight.
Donc, une enseigne énorme et parfaitement UNILINGUE anglaise.

En tant que francophone qui se respecte, jamais je ne mettrai les pieds à l’intérieur
de cette boutique et j’ose espérer que tous les francophones en feront
autant. Il me semble qu’encore récemment, les ministres du gouvernement du
P.Q. se vantaient du fait que le visage français de Montréal s’est beaucoup
amélioré depuis quelques années. Où ça? Qu’ils viennent donc voir sur le
terrain, plutôt que de se fier à ce qu’ils voient dans les rues autour du
parlement à Québec. Ils verraient, par exemple que le nouveau cinéma
Paramount, rue Sainte-Catherine, ne met jamais à l’affiche plus d’un film
en français sur 12. Allez voir l’horaire cinéma dans le journal pour le
constater par vous-même. Et attendez de voir le nouveau cinéma dans l’ancien
forum. On n’est pas sortis du bois!

Vous voulez un autre exemple? Un nouveau dépanneur a ouvert ses portes tout
récemment sur la mezzanine de la station de métro Berri-UQAM. Son nom? DELAY.
Sans doute que s’ils avaient donné le nom de DéLAIS à leur dépanneur,
aucun anglophone de Montréal n’aurait compris ce que ce mot voulait dire, n’est-ce
pas? La situation du français s’améliore à Montréal dites-vous? Mon oeil!

Yves Hamel

hamelyves@videotron.ca

(Le 16 avril 2001)