UNE CAMPAGNE POUR ANGLICISER L’OUTAOUAIS

UNE CAMPAGNE POUR ANGLICISER L’OUTAOUAIS
… avec l’argent des contribuables québécois ?

Le recensement canadien de 1996 révèle que la population unilingue
anglaise,
c’est-à-dire incapable de parler la langue commune du Québec, le français,
est en hausse sur le territoire de la nouvelle ville de Gatineau,
anciennement la CUO. Plusieurs croient que la prochaine campagne promotionnelle
de
la Chambre de commerce et d’industrie de l’Outaouais (CCIO) contribuera à
attirer un
plus grand nombre d’unilingues anglais qui viendront au Québec imposer leur
langue.

***********
Le mercredi 26 septembre 2001, le quotidien Le Droit publiait l’article suivant
du journaliste Patrick Duquette «Vaste campagne pour attirer les Ontariens
en Outaouais ».

«La Chambre de commerce et d’industrie de l’Outaouais (CCIO) lancera, d’ici
trois semaines, une vaste campagne de publicité pour convaincre les
Ontariens d’acheter une maison neuve en Outaouais.
Des organismes publics, huit constructeurs résidentiels et des sociétés
comme Gazifère et Rona ont dépensé plus d’un demi-million de dollars pour
financer cette campagne sans précédent dans l’histoire de la CCIO.

L’argumentation publicitaire s’orientera selon trois grands axes. "On
vantera les grands espaces, la qualité de vie et le prix des maisons qui est
nettement plus bas en Outaouais", a indiqué Alain Fredette, président
sortant de la CCIO et coordonnateur de l’initiative.

L’Outaouais méconnu

La Communauté urbaine de l’Outaouais (CUO) et la Société de
diversification
économique de l’Outaouais (SDEO) sont les principaux commanditaires de
l’opération qui débute la deuxième semaine d’octobre. La SDEO a contribué
137 000 $ et la CUO 110 000 $.

"On est parti du principe que l’Outaouais est méconnu du côté
d’Ottawa, a
dit M. Fredette. On veut susciter la curiosité des acheteurs à court
terme."

La campagne sera lancée dans deux quotidiens, un mensuel, deux stations de
radio et deux stations de télévision de la région. Une première phase aura
lieu en octobre novembre et une seconde, qui s’étirera sur trois mois, à
compter de la fin janvier.» (Le Droit)

Quelques adresses pouvant être utiles :

Communauté urbaine de l’Outaouais (CUO)
jtremblay@cuo.qc.ca

Société de diversification économique de l’Outaouais (SDéO)
sdeo@sdeo.qc.ca

Chambre de commerce et d’industrie de l’Outaouais (CCIO)
ccio@qc.aira.com

(Ce texte nous a été communiqué par notre correspondant M. Daniel A.
Duclos)