UN EUROPÉEN SUR TROIS PARLE LE FRANÇAIS

UN EUROPéEN SUR TROIS PARLE LE FRANçAIS
Des efforts s’imposent pour promouvoir l’usage et l’apprentissage du
français en Europe.

Extrait de "Actualités Monde" (Yahoo!) lundi 19 février 2001,
18h27
Ce texte vous est envoyé par Adrien M. Borel (adrienb01@yahoo.fr)

Plus d’un tiers des Européens parlent le français, selon une étude

LUND, Suède (AP) — Une étude réalisée dans le cadre de l’Année
européenne
des langues révèle que 35% des Européens connaissent le français. Ils sont
ainsi 16% à déclarer que le français est leur langue maternelle et 19% à
dire qu’ils le pratiquent comme langue étrangère.

Les résultats de cette étude paneuropéenne sur les langues ont été
présentés lundi par Viviane Reding, la commissaire européenne à l’Education
et à la Culture, à l’occasion du lancement officiel de l’Année européenne
des langues, à Lund (Suède).

Avec 41%, la langue étrangère la plus couramment parlée dans l’UE est
l’anglais. Vient en deuxième position le français avec 19%. Un peu plus de
10 % des Européens parlent l’allemand comme langue étrangère, selon cette
étude Eurobaromètre réalisée du 6 au 23 décembre 2000 auprès de 15.900
personnes âgées de 15 ans et plus dans les quinze Etats.

Quarante-neuf pour cent des Français disent maîtriser au moins une langue
en plus de leur langue maternelle. Pour l’ensemble de l’UE, cette
statistique est de 53%, alors que 27% disent en parler deux, ce qui
correspond à la moyenne européenne. C’est bien entendu l’anglais qui arrive
en tête (42, devant l’espagnol (16 et l’allemand (9.

Toutefois, près des deux tiers des Français qui ne maîtrisent pas encore
de
seconde langue ne pensent pas qu’en apprendre une leur apporterait quelque
chose et 21% seulement apprendraient une autre langue s’ils en avaient la
possibilité. Parmi ce groupe, 15% seulement estiment que la maîtrise d’une
langue supplémentaire serait bénéfique pour leur carrière, alors que 72%
d’entre eux pensent que l’apprentissage des langues  »est trop difficile »
(65% pour l’ensemble de l’UE).

Les langues maternelles les plus parlées sont globalement le reflet de la
population des Etats membres. L’allemand est la langue maternelle la plus
courante (23,3 dans l’UE, suivie de près par le français et l’italien (16
et enfin l’anglais (15,9.

Dans l’ensemble de l’UE, 53% des citoyens connaissent une autre langue en
plus de leur langue maternelle. Pour 72%, connaître une autre langue est
 »très » ou  »assez » utile. Parmi ceux qui ne parlent que leur langue
maternelle, 31% en apprendraient volontiers une autre s’ils en avaient la
possibilité. En revanche, pour 65% d’entre eux, apprendre une langue
étrangère  »serait trop difficile ».

A Lund, Mme Reding a jugé ces résultats  »encourageants, même si beaucoup
de travail doit encore être accompli pour qu’à terme tout jeune Européen
quittant le système scolaire parle deux langues en plus de sa langue
maternelle, ce qui est l’objectif de la Commission à long terme ».

C’est également à Lund qu’a été lancé le site officiel de l’Année
européenne des langues. Le site www.eurolang2001.org, disponible dans les
11 langues de l’Union européenne, sera le noyau d’information interactif de
l’Année européenne. L’Année européenne des langues 2001 a pour objectif de
promouvoir la diversité linguistique et l’apprentissage des langues en
Europe.