RADIO SUISSE INTERNATIONALE

RADIO SUISSE INTERNATIONALE
Radio Suisse Internationale, une radio qui ne parle qu’en anglais

On sait que d’ici à fin 2004, Radio Suisse Internationale (SRI)
supprimera progressivement ses programmes en ondes courtes.
Conformément à cette stratégie, elle diminuera également son offre de
diffusion par satellites pour ne conserver qu’un programme radio en
anglais. Tout en comprenant certaines des raisons qui sont à l’origine
de cette évolution (accès facilité aux médias électroniques ainsi
qu’aux informations de toute nature sur la Suisse, développement de
l’offre en ligne, coûts élevés de la diffusion en ondes courtes), elle
soulève toutefois quelques interrogations sérieuses. C’est pourquoi
nous demandons au Conseil fédéral de répondre aux questions suivantes:
– Comment justifier qu’un programme radio conçu en Suisse ne sera
bientôt plus diffusé qu’en anglais?
– Cette décision ne constitue-t-elle pas un dangereux précédent, en
ce sens qu’elle pourrait inciter d’autres institutions à adopter la
même stratégie, de sorte que l’anglais deviendra peu à peu notre
nouvelle et unique langue nationale?
– A-t-il connaissance du fait qu’en raison de l’abandon progressif
des émissions de RSI par satellites et par ondes courtes, certaines
radios locales africaines vont perdre un partenaire important? En
effet, dans les années nonante, plusieurs d’entre elles, notamment au
Sénégal, en Côte-d’Ivoire et au Bénin, avaient signé des accords de
partenariat avec SRI leur permettant la coproduction et la
rediffusion d’émissions radio.
– Ne pense-t-il pas que cette décision, qui a notamment provoqué des
réactions critiques au sein de la francophonie internationale, va,
elle aussi, porter atteinte à l’image de la Suisse dans le monde?
– Est-il d’avis que le développement d’un site Internet est suffisant
pour combler cette réduction draconienne de l’offre radiophonique,
même si ledit site est disponible en près de dix langues, dont le
chinois?

(Texte provenant du groupe Langue-fr )

(Le 20 novembre 2001)