NOUVEAUX APPUIS

Lettre d’appui publiée dans Le Devoir du 10 janvier 2000 :

SOLIDARITé YVES MICHAUD
Défense de la liberté d’opinion et d’expression

Les associations, mouvements, militants et militantes du Parti
Québécois, du Bloc Québécois, des citoyennes et citoyens
du Québec, ont ajouté leurs noms à la déclaration ci-dessous parue dans LE
DEVOIR du 19 décembre 2000.

Par un acte sans précédent véritable dans l’histoire parlementaire du
Québec (et
apparemment dans la plupart des parlements des pays démocratiques
d’Occident), l’Assemblée nationale a condamné, le 14 décembre 2000, sans
l’entendre, un citoyen pour des propos qu’il aurait tenus à l’occasion
des
audiences de la Commission des états Généraux sur la langue française. En
vertu de quelle loi, au nom de quel droit et selon quels critères ? On aurait
envie
d’ajouter : à quelles fins ?

Nous, soussignés, estimons qu’il y a là à la fois un véritable
détournement de la
mission de l’Assemblée nationale, une atteinte grave aux droits et libertés
des
citoyens et une violation de la Charte qui les consacre, un acte flagrant
d’injustice et une manifestation stupéfiante d’arbitraire, dont tout
citoyen peut
désormais redouter d’être victime. Une résolution de deux lignes,
hâtivement
rédigée, sans même que soient cités les propos incriminés, adoptée dans la
précipitation : c’est pour le moins une formule expéditive!

De plus, l’Assemblée nationale, par sa consternante initiative, fait
revivre,
cautionne et consacre le délit d’opinion et l’on sait d’expérience jusqu’où
cela
peut conduire. Yves Michaud était condamné d’avance, avant même la comédie
du vote par appel nominal : on était partagé entre l’incrédulité et l’indignation
devant ce spectacle, devant l’approbation programmée de la condamnation, dans
une unanimité aussi affligeante que suspecte. On approuvait sans l’ombre d’un
débat, sans même que quelques élus aient eu un scrupule, se soient interrogé
sur le bien-fondé de la condamnation, aient demandé qu’on entende au
préalable l’accusé.

Nous avons assisté à un précédent d’une extrême gravité qui dépasse
la personne
d’Yves Michaud et la nature des propos qu’on lui prête : sont en cause des
droits
élémentaires des citoyens, leur liberté d’expression, la séparation des
pouvoirs
puisque le parlement joue les tribunaux, la mission et la dignité même de
l’Assemblée nationale singulièrement mises à mal dans cette effarante et
tragique mésaventure. Insensibles à la gravité de leur geste, inconscients
des
effets potentiels de leur initiative chez nous et même à l’étranger, nos
parlementaires viennent d’assumer une grave responsabilité.

La motion de blâme était fondée sur «des propos inacceptables à l’égard
des
communautés ethniques et en particulier à l’égard de la communauté juive
tenus par Yves Michaud à l’occasion des audiences des états Généraux sur
le
français». Le «condamné» a eu, au contraire, des propos nettement élogieux
à
l’endroit du peuple juif mais au cours d’une entrevue, il a déploré l’attitude
d’un
organisme, le B’nai Brith, nullement représentatif de toute la communauté
juive.
Par ailleurs, Yves Michaud a souligné la nécessité et l’apport culturel de
l’immigration, tout en rappelant qu’il y a, chez nous comme ailleurs, une
sorte de
contrat moral entre l’immigrant et la société d’accueil. Il a regretté le
relatif échec
de l’intégration d’un certain groupe d’immigrants et a rappelé le
caractère du vote
lors du référendum de 1995, dans plusieurs bureaux de votation où le «oui»
fut
inexistant. Que certaines personnes veuillent contester la pertinence de ce
rappel, passe, mais on ne saurait nier la pénible réalité des faits.

Au-delà de la personne d’Yves Michaud, les véritables victimes de cette
mauvaise
action sont la liberté d’expression des Québécois, la distinction des
pouvoirs (car
il y a des lois et des tribunaux pour des propos haineux quand on estime que
c’est le cas), l’autorité et la dignité de l’Assemblée nationale.

Mais la vive réaction de l’opinion publique, pleine de dignité, de santé
et de bon
sens, constitue un désaveu éloquent du geste humiliant de l’Assemblée
nationale, dont il est urgent de restaurer l’autorité morale.

Ont signé à Montréal, ce dix-neuvième jour de décembre 2000.

Jean BARIBEAU, journaliste, Yves BEAUCHEMIN, écrivain. Marie-Andrée BEAUDET,
professeure de littérature française (Université Laval), Jules BéLANGER,
ancien candidat du
PQ dans Gaspé, Jacques BERGERON, président section Ludger-Duvernay de SSJBM,
Nicole
BOUDREAU, ancienne présidente SSJBM, Georges-étienne CARTIER, psychiatre et
ex-candidat
du PQ dans Notre-Dame-de-Grâce, Fernand DAOUST, ancien président de la FTQ,
Pierre DE BELLEFEUILLE, ancien député du PQ et adjoint parlementaire, Jean
DORION,
ex-président de la SSJBM, Marcelle FERRON, peintre, Sacha GAUTHIER, président
des
jeunes du PQ Montréal-Centre, Jean-Claude GERMAIN, dramaturge, Pierre GRAVELINE,
éditeur, Louis LA ROCHELLE, membre du Comité exécutif
du PQ de Mercier, Denis LAZURE, ancien ministre du gouvernement du
Québec, Yolande LEBLANC, adjointe du député Gérald Godin (1977-1994),
Jean-Marc LéGER, journaliste, Gaston LAURION, ancien candidat du PQ dans
Westmount, Gaston L’HEUREUX, animateur, Fernand OUELLET, poête,
Jacques PARIZEAU, ancien Premier ministre du Québec, Hélène PEDNAULT,
écrivaine, Hélène PELLETIER-BAILLARGEON, écrivaine, DanielPOURCHOT,
historien et pasteur, Paul-André QUINTIN, président du Comité des relations
internationales du PQ, André RENY, président du PQ de Mercier, Nicole
RICALENS-POURCHOT, linguiste, Yves ROCHELEAU, député de Trois-Rivières
à Ottawa (Bloc Québécois), Claude SAINT-LAURENT, psychanalyste, Gilles
TREMBLAY, compositeur.

NOUVEAUX APPUIS

(Reçus entre le 20 décembre 2000 et le 4 janvier 2001)

EXéCUTIFS DU PARTI QUéBéCOIS :

Outremont, Bourassa , Charlesboug, Estrie (dont Orford, Saint-François et
plusieurs autres), La Pinière, Mercier,
Montréal-Centre, Conseil régional du PQ de Montréal-Centre, Comité régional
des Jeunes du PQ de la Capitale
nationale, Lanaudière, Montréal-Centre, Montréal-Ville-Marie, Laurentides,
Saguenay-Lac-Saint-Jean, Jeunes de l’Estrie.

EXéCUTIFS DU BLOC QUéBéCOIS :

Anjou-Rivières-des-Prairies, Estrie, Conseil exécutif national : Forum
Jeunesse du BQ, Jeunes du BQ de l’Estrie,
Association du BQ de l’Université Laval.

MEMBRES D’EXéCUTIFS ET MILITANTS DU PARTI QUéBéCOIS ET BLOC
QUéBéCOIS :

Ida BEAULIEU, PQ Nelligan, Lucette BERTRAND, PQ Mont-Royal, Guy BLANCHARD,
ancien candidat du PQ
dans Beauharnois, Jean-Pierre BOUCHARD, vice-président de l’exécutif du PQ
Charlesbourg, Mathieu BOCK-CôTé,
resp. du contenu dans l’exécutif national du Forum Jeunesse du BQ, Alexandre
BOURDEAU, Comité régional des
jeunes du PQ de Lanaudière, Jacqueline BOUSQUET, PQ Mont-Royal, Serge CARDIN,
député du BQ Sherbrooke,
Claude G. CHARRON, écrivain, ex-responsable des Aînés du PQ de
Montréal-Centre, Denise CIPHIHOT, PQ
Nelligan, Gilles François CLERMONT, PQ Nelligan; Thérèse COSETTE, PQ
Mont-Royal, Reine COSSETTE,
présidente de l’exécutif du PQ Marguerite-D’Youville, Violaine COUSINEAU,
professeure de français au collégial et
secrétaire exécutive du PQ Montréal-Centre, Alice DEROME, PQ Mercier, Claude
DESROSIERS, PQ Vaudreuil,
Clermont DOMINGUE, président de l’exécutif du PQ Saint-François (Estrie),
Françoise DOUCET, PQ Mont-Royal,
Guillaume DUCHARME, président du Forum Jeunesse du BQ, Jacqueline DUGAS, PQ NDG,
Robert
FARLEY,membre de l’exécutif du BQ Laurier-Sainte-Marie, Benjamin GAGNON,
président Jeunes du PQ Montréal-Ville-
Marie, Jean-Baptiste GAVAZZI, ingénieur, ex-membre de l’exécutif du PQ de
Hull, Raymond HéTU, PQ NDG,
Madeleine HOUDE, PQ Outremont, Jean-Sébastien HOULE, ancien candidat du BQ dans
Mont-Royal (2000), Robert
JULIEN, représentant des Jeunes du PQ de Vaudreuil-Soulanges, Mimi LALONDE, PQ
Mercier, Jeanne
LAPERRIèRE, PQ NDG, Jean-Marie LATREILLE, physiatre, candidat du PQ
Beauharnois-Huntingdon, Simone
LAVERY, PQ NDG, Solange LONGPRé, PQ Saint-Léonard, Martin LYONNAIS, conseiller
au programme de
l’exécutif du PQ Marquette, Denise MARTINEAU, PQ Outremont, Thérèse
MARTINEAU, PQ Outremont, André
MATTE, Comté Saint-Jacques, Marie-Thérèse MILLER, présidente de l’exécutif
du PQ Chambly, secrétaire régionale
Montérégie, Dorothy MORIN, PQ Robert Baldwin, Gisèle MONTMIGNY, PQ Nelligan,
Marguerite PARé, PQ
NDG, Maria-Teresa PEREZ-HUDON, présidente de l’exécutif PQ La Pinière,
Christiane PLAMONDON, présidente
de l’exécutif du PQ Outremont, Pierrette RICHER, vice-présidente du PQ
Chambly, Hélène SAVARD-JACOB, PQ
Acadie, Jean-Pierre TANGUAY, conseiller de l’exécutif du PQ Chambly, Jacques
THIBAUDEAU, ex-président de
l’exécutif du PQ Ville-Marie, Andrée TOURIGNY, PQ Outremont, Nestor TURCOTTE,
ancien candidat du PQ
Matane (1970 et 1973), professeur de philosophie à la retraite, Suzanne
TRUDEAU, PQ Outremont, Véronique
TRUDEAU, vice-présidente du Comité régional des jeunes du PQ Lanaudière,
Yvan TRUDEAU, PQ Outremont,
Françoise TRUDEAU-REEVES, ancienne candidate du PQ Pontiac et ex-présidente de
l’exécutif du PQ Hull, Denis
VINCENT, BQ Longueuil, James A. WILKINS, administrateur, ex-président du PQ
Brome-Missisquoi,

ASSOCIATIONS :

Club Souverain de l’Estrie, Mouvement Estrien pour le français (MEF),
Mouvement des étudiants souverainistes de
l’Université Laval, Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ),
Mouvement souverainiste du Québec,
Rassemblement pour l’indépendance nationale (RIN), Rassemblement des
résolument souverainistes (RRS),
Rassemblement pour un pays souverain (RPS), Société nationale des
Québécoises et Québécois de la Capitale (SNQC)
section Louis-Hébert, Société nationale des Québécoises et Québécois
(SNQ)de l’Estrie, Exécutif de la Société Saint-Jean-Baptiste
de Montréal (SSJBM) section Laval, Impératif français

MEMBRES D’EXéCUTIFS ET MILITANTS D’ASSOCIATIONS :

Patrick BOURGEOIS, secrétaire de la SNQC, journaliste, Guy BOUTHILIER,
président de la SSJB de Montréal,
Bernard FRAPPIER, Vigile.Net, Robert GAGNé, président de la SNQ Estrie,
Richard GERVAIS, philosophe, secrétaire
du Rassemblement pour l’indépendance du Québec (RIQ), Louise LAURIN,
ex-présidente du MNQ, Marcel
LEFEBVRE, président du RIQ, André LEPAGE, président de la SSJB de
Saint-Hubert, Claude LESSARD, Conseil
souverainiste de Beauce, Jean-Paul PERREAULT, président d’Impératif
français, Yves PARENT, Rassemblement des
résolument souverainistes (RRS), Jacques POISSON, président du MEF, Jean-Marc
RIOUX, président de FRIQ et
responsable du Comité des 120, Raymond ROBITAILLE, président du Parti
innovateur du Québec, Benoît ROY,
président du RPS, François SAINT-LOUIS, président du RIN.

CITOYENNES ET CITOYENS :

François TREMBLAY, citoyen – démocrate et retraité, Claude BEAULIEU,
Pierre DESGAGNé, Technicien, Paul A.
GARNEAU, Shawinigan-Sud, Yvan LEMAY, retraité, Jean-Luc DION, ingénieur,
fondateur du forum Avant-garde
Québec, Lise THERRIEN, technicienne en information, Michel CLOUTIER, chauffeur
STCUM, Pierre DAVIAU
c.a., Michel PéLOQUIN, ex-président de l’Association du Parti Québécois de
Richelieu, Mathieu BOILY, Québec,
Victorino RUIZ DE AZ’A, journaliste basque, Gilbert CôTé, ex-président du
Parti Québécois de Viau, Valérien
LACHANCE, Stéphane STAPINSKY, historien, Nicole ARVISAIS, membre du Parti
Québécois, Louis MéTHOT,
Québec, Yves SABOURIN, porte-parole Comité Olivar-Asselin, Benoît L’HEUREUX,
ex-candidat du Parti Québécois
dans Beauce Nord (1994), Ercilia PALACIO, professeure d’Université, Gilles
VERRIER, travailleur autonome, Gisèle
BELZILE, enseignante à la retraite, André KAHLé, ing. candidat du Parti
Québécois, dans La Pinière, Jean-Pierre
CHELHOT, chef de crédit, Jacques LABBé, ingénieur, Guy LeVASSEUR, analyste
conseil marketing, Pierre-Paul
ROY, retraité, Hélène JETTé, St-Colomban, Nicolas BRISSON, ex-président du
Forum Jeunesse du Bloc Québécois,
Chicoutimi, André BEAULIEU, Robert BERTRAND, rédacteur Québec un Pays,
Gabriel GIRARD, étudiant au
Collège de Bois-de-Boulogne, Marie-Christine LAMBERT-PERREAULT, étudiante au
Collège de Bois-de-Boulogne,
Marc GIRARD, pommiculteur et acériculteur, John HOGAN, Hugo SAINT-HILAIRE,
Jean-Pierre GAGNON,
Québec, Stéphane MAILLOUX, Didier LéVESQUE, Reginald O’DONNELL, retraité,
Michel A. BéRUBé, retraité,
Michel A. GOULET, avocat, Charly BOUCHARA, ex-Français de France, Québécois,
Juif, traducteur, Sylvie
LAVOIE, spécialiste en sciences de l’éducation, Claude DESGROSEILLIERS,
travailleur autonome, Martin
LAMONTAGNE, Compilation Québec-Libre, Serge CANTIN philosophe et écrivain,
Shawinigan, André
DESJARDINS, retraité, Réal LANDRY, retraité, Gilbert PAQUETTE, Montréal,
Lucien LALONDE, fonctionnaire
fédéral, Daniel A. DUCLOS, cartographe Gatineau, Thibaud de La MARNIERRE,
infographiste, Daniel
LACHAPELLE, Jimmy HOGAN, étudiant en génie informatique, Université Laval,
Raymond ROY, traducteur agréé
(OTTIAQ), Mathieu BERGERON, étudiant en génie logiciel, Jean-Yves DUROCHER,
François PITRE, Pierre-Luc
BéGIN, président, MLNQ région de Québec, Jean-Luc GOUIN, philosophe,
Jean-Pierre LAHAIE, étudiant UQàM,
Jean-François GAUVIN, étudiant en génie informatique, auteur du site
l’indépendance du Québec, Jean LAFRANCE,
technicien, Hélène RIVERIN, Jean-Roch VILLEMAIRE, étudiant, Colette PROVOST,
commissaire de Rosemont-sud
CSDM, Alexis ROCHON, géographe, Raul PADILLA, vidéaste, Pirandelle CôTé,
professeure, Gérard MIGNEAULT,
Gatineau, , Raymond FLEURY, enseignant à la retraite et militant du Parti
Québécois depuis trente-deux ans, Guy
LAFLèCHE, professeur, Patrick ANDRIES, informaticien, Daniel MAGNAN, étudiant
UQàM, Jean-Marie da
SILVA, animateur ,professeur et président de l’AEQ, Lise Leclerc-da SILVA,
comédienne, Denis TREMBLAY, Ph. D.,
Marcel VAIVE, Gatineau agent technicien, René d’ANJOU, ex-fonctionnaire,
Réjean PARENT, p.d.g. retraité, Manon
BRUNET, professeure UQTR, Jacques C.P. BELLEMARE, Parti Québécois,
Marguerite-D’Youville, André SIMARD,
Charlesbourg, Lucette BéLANGER, cadre supérieur, Renée GRéGOIRE, retraitée,
Jean-Philippe BROSSEAU, étudiant
en économique à l’Université Laval, Marc LAPLANTE, sociologue, Jean-Marie
RAINVILLE, professeur retraité, Pascale
DURAND, Luc POTVIN, rédacteur, L’Action indépendantiste du Québec, Roger RENY,
professeur retraité, Daniel
CôTé, conseiller, Colette ROBITAILLE, conseillère en Relations
internationales, Suzanne LéVESQUE, retraitée,
Gabriel LEMAÎTRE-AUGER, enseignant, Olivier LEMAÎTRE-AUGER, emballeur, Carrol
DORAIS, professeure,
Pierre DORAIS, représentant, Jens NITSCHKOWSKI, physicien, Suzanne BERGERON,
secrétaire, Ghislain
LAMONTAGNE, construction, Michel NEVEU, professeur retraité UQTR, Michel DYOTTE,
fonctionnaire, Rose
DOSTIE, retraitée, Francis PARé, étudiant, Monique GAUDRY, auteure, Pierre
FORTIN, auteur, Jacques-Marie
GAULIN, trésorier régional du Parti Québécois, Montérégie, Marc-André
BRIE, professeur de philosophie au Cégep de
Drummondville, Guylaine MéNARD, citoyenne, Sébastien BRUNET, étudiant,
Denis-Pierre PERREAU, Gaston
MARCOUX, Pierre COUTURE, professeur, Murielle CARDINAL, fonctionnaire, Louise
DESJARDINS, professeure,
Yvon BéLANGER, évaluateur agréé, Arlette GEORGES, professeure, Rachel
THERRIEN, fonctionnaire, Andrée
LABERGE, massothérapeute, Yvon BéLANGER, retraité, Fannie LALONDE,
étudiante, Francine BOUCHARD
LALONDE, Guy BIRON, technicien en cartographie, Muguette LAVERGNE, citoyenne,
traductrice, Martin
CHABOT, étudiant 3e cycle, McGill, Robert SAVARD, avocat, Yannick PLANTE,
étudiant en informatique, Stéphane
PLANTE, indépendantiste inconditionnel, Marcelin LEDOUX, professeur de COFI,
Montréal, Robert LEDOUX,
professionnel de l’aviation,Dorval, Colette ROBITAILLE, Montréal, Luc CLAIR,
militant du Parti Québécois depuis 32
ans, Pierre MORIN, conseiller en relations publiques, ex-président des
Patriotes du Pays, ex-président du Parti
Québécois de Joliette, Roch GOSSELIN, retraité, Jean-Philippe DUMONT, Yvan
LéVESQUE, rentier, Montréal,,
Hélène LECLèRE, Louise HéTU, linguiste, Robert LESAGE, professeur
d’histoire, Carolle CORRIVEAU, citoyenne
d’un Québec Libre, Robert MICHAUD, cardiologue, Bertrand Poirier, enseignant,
Robert CHRéTIEN, professeur,
Robert CHOQUETTE, STCUM, Claude BOULAY, ingénieur et auteur de "Mordecai
Richler, chevalier servant de l’impérialisme canadian", Louis LACASSE,
étudiant de génie mécanique au cégep de Rimouski, Mélanie LAMARRE,
étudiante au cégep de Rimouski, Thérèse GAGNON, retraité membre du RIQ,
Claude PRINCE, fonctionnaire à la
retraite, Claire DU SABLON, professeure retraitée, Hugo SAINT-HILAIRE,
coordonnateur des activités de
financement, Société canadienne de la sclérose en plaques – section Outaouais
Colette DESROSIERS, Aylmer, Olivier
DAUVERGNE, France, Pierre BERNIER, éditeur, Pierre A. VACHON, Inspecteur en
bâtiment, Service d’inspection
immobilière, Pierre CARDINAL, géomaticien (fils de feu Jean-Guy Cardinal),
Marc DEMERS, Administration, Robert
CUSSON, informaticien, Michel CAREAU, Hull, diplomate à la retraite, Roméo
PAQUETTE, retraité, Sherbrooke,
Pascal ALLARD, étudiant en Histoire, Paul RODGERS, retraité Hull, Québec,
Michel BEAUREGARD, Informaticien,
Simon GIRARD Jr. , indépendantiste, Kihyung SONG, professeur de francais, Prof.
Mariela SZIRKO, neurobiologue,
Buenos Aires, Mireille ARVISAIS, enseignante de français, Claude LABERGE,
chômeur/étudiant, Gervais LESSARD,
biologiste, Dany LEBLANC, infographe, journaliste, Chantal MASSON-BOURQUE,
musicienne, Grégoire
BERGERON, enseignant, Isabelle LAMARCHE, enseignante en sociologie, Pierrette
ROZON, citoyenne québécoise,
Jean CHARRON, citoyen québécois, Manon BERTHELET, auteure, Marie-Pierre PRUVOT,
professeur, Michel
RIOUX, syndicaliste, Normand MARTEL, technicien en radiocommunications, Muguette
DULAC, citoyenne
québécoise, Montréal, Normand MORIN, retraité, Paul CôTé, consultant en
informatique, Robert ALLARD, retraité
de l’enseignement, Roma DESJARDINS, retraité, Andrée CAYA, représentante,
Roch OUELLET, professeur, Robert
CHOQUETTE, changeur STCUM, Pierre CORBEIL, Ph.D. historien, Nelson DUMAIS,
journaliste, Jean-Pierre
LAHAIE, UQAH, Gérard ARVISAIS, enseignant, Renaud BERGERON, informaticien,
Bernard CHAMBART, fils de
prisonnier des Nazis, Hugo SAINT-HILAIRE, Montréal, Jacques-Yves LEBEL, membre
du PQ jusquà…?, Ernest
BOURGAULT, Hull, Jean-Patrick LAVOIE, étudiant, Isabelle LUKAWECKI,
travailleuse sociale, Léo LABRIE,
traducteur, André RODRIGUE, professeur de cégep, Gilles PELLETIER, webmestre,
La Masse Critique, Rémi
BOURGOIN, Danielle SARRAZIN, Saint-Antoine-de-Tilly, Pierre GRANDCHAMP, Marie
GRENIER, professeure,
Stéphane GAUTHIER, analyste en relations industrielles, Mylène PICHé,
ex-membre du PQ depuis le 14 décembre
2000, Pierre-André JULIEN, Titulaire de la Chaire Bombardier Produits
récréatifs en gestion du changement
technologique dans les PME, Institut de recherche sur les PME, Université du
Québec à Trois-Rivières, Suzanne
PLAMONDON JULIEN, Ste-Angèle de Laval, Roger EMARD, Trois-Rivières-Ouest,
Ingénieur à la retraite, Denise
BéLAND, éducatrice, Robert BESSETTE, retraité, Danielle BOISVIN, artiste,
Joël Vincent CYR, bibliothécaire, Denis
CôTé, écrivain, Johanne FORTIN, bibliothécaire, Lionel Gagné, Retraité

Les personnes, groupes, associations,
entreprises, syndicat, etc indignés du comportement méprisant
de députés de l’Assemblée nationale à l’égard de
l’un des citoyens les plus ardemment engagés depuis plusieurs
décennies dans
les luttes pour la justice sociale, pour les droits et libertés de tous
et
pour l’émancipation du Québec, et désireux de contribuer aux divers
frais
engagés dans ce combat pour la liberté d’opinion et d’expression, sont
invités à adresser leur participation, sous forme de chèque ou de
mandat à :

SOLIDARITé YVES MICHAUD

B.P. 1013, Succ. Snodown
Montréal ( Québec) H3X 3Y1

Courriels : michaudy15@hotmail.com
ou yvesmichaud@sympatico.ca

Les personnes qui souhaitent ajouter leur nom à la présente
pétition, pour éventuelle publication et
l’information des députés de l’Assemblée nationale, peuvent le
faire en précisant leur nom, prénom,
qualité et lieu de résidence en écrivant à l’adresse ou aux
courriels ci-dessus.