NATASHA ST. PIER À L’EUROVISION 2001

NATASHA ST. PIER à L’EUROVISION 2001

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-joint une copie du tract que nous diffusons dès
aujourd’hui auprès des médias afin d’avertir nos concitoyens d’un acte
malveillant envers notre belle langue française. Comptant sur votre aide et
sur vos protestations auprès de France 3 et de la maison de disques
Columbia/Sony Musique.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de nos sentiments
distingués.

les membres du Collectif pour la Diversité des Langues à l’Eurovision

CONCOURS EUROVISION 2001
Une victoire (probable) ? Oui, mais à quel prix !

La nouvelle est tombée dimanche 15 avril, la France, qui cette année est
représentée par la charmante Natasha St. Pier (qui interprétera " Je
n’ai que
mon âme ", terminera sa chanson… en anglais !

Nous y sommes ! La France a enfin cédé aux pressions, à
"l’anglicisation "
forcenée du concours eurovision de la chanson mise en route dès 1999.
Cette réforme du règlement de l’U.E.R. partait d’un bon sentiment, celui
d’ouvrir le champ d’expression en permettant l’utilisation d’une autre langue
(que sa langue nationale) Jusque là, aucun problème, l’idée n’était pas
mauvaise mais d’emblée, l’effet pervers s’est fait sentir. En effet, dès
1999, une grande majorité des pays participants cette année-là a opté pour
l’anglais, seule la Bosnie-Herzégovine utilisa le français !

Peu à peu on a assisté à un nivellement linguistique de ce concours où,
chanter dans une autre langue que l’anglais est devenu une tare !

C’est cela l’Europe ? Est-ce là l’idée fondatrice de ce concours ?
Y-a-t-il des langues plus nobles que d’autres sur ce continent ? Chaque pays
apporte sa culture, ses traditions et son langage ! Malheureusement, pour de
sordides questions commerciales on préfère utiliser l’anglais ! Notre langue
est-elle si ringarde pour la sacrifier au profit de la langue de Shakespeare
? Et les Anglais ? Utilisent-ils d’autres idiomes que le leur ? Certainement pas
!

Ce qui est aujourd’hui certain, c’est que pour récolter des points
supplémentaires, les responsables de France 3 et la maison Sony Musique n’ont
rien trouvé de mieux que ce stratagème ridicule qui porte atteinte à notre
crédibilité.

Crédibilité ? Oui ! N’a-t-il pas été question " d’exception
culturelle " ? Il
fut une époque (pas si lointaine ?) où la langue française était respectée
et
appréciée, mais aujourd’hui ? Pour nous, elle doit le rester et nous la
défendrons!

Une bonne chanson est une bonne chanson et cela quelle que soit la
langue utilisée !

Le problème ne se pose pas de l’autre coté des Pyrénées où nos amis
espagnols
et portugais restent très fiers de leur langue. Ils ont raison ! Nous ferions
bien de les imiter !

Il faut agir ! Ne pas laisser s’installer ce système de " pensée
unique "
de " nivellement culturel " qui, a terme, tuera ce vénérable
concours de
chansons européennes.

Assisterons-nous désormais au grand prix " Anglovision " de la
chanson ?
Non, merci !

Chacun doit se mobiliser et clamer haut et fort que la diversité des
langues et des cultures européennes est une richesse immense ! Il faut
également agir auprès de France 3, de la maison de disques et également de
l’U.E.R. pour que celle-ci révise son règlement et revienne à un
fonctionnement plus " naturel ". Il en va de son intérêt et de la
survie de
l’Eurovision.

Le 12 mai prochain, quelle sera la réaction du public français déjà si
critique à l’égard de ce concours ? tout est à craindre ! Messieurs de France
3, attention aux mauvais calculs !

Natasha, vous le chantez si bien " Je n’ai que mon âme " et bien
le 12 mai la
France perdra son âme, Il ne lui restera plus que votre voix ! Chantez en
français ! Votre victoire ne fait aucun doute !