LE PRIX DE LA LIBERTÉ

COMMUNIQUé
Pour diffusion immédiate. Merci !

YVES MICHAUD

LE PRIX DE LA LIBERTé

à l’occasion du
Salon du livre de l’Outaouais, Impératif français vous convie à un
goûter-rencontre au cours duquel monsieur Yves Michaud, écrivain, prononcera
une allocution sur « Le prix de la liberté ».

Ce
goûter-rencontre aura lieu le dimanche 1er avril 2001 à 11 heures
à la salle Terrasse Henri-Masson de la Maison du citoyen, 25, rue
Laurier à Hull. Le prix d’entrée est de 14 $. Nous vous recommandons de
réserver en téléphonant au (819) 684-8460 ou par courriel à Imperatif@imperatif-francais.org

GOÛTER-RENCONTRE

LE PRIX DE LA
LIBERTé
Yves Michaud, écrivain

Le dimanche 1er
avril 2001 à 11 heures

Salle Terrasse
Henri-Masson
Maison du citoyen
25, rue Laurier
Hull (Québec)

Entrée : 14 $

Réservations
recommandées :
Tél. : (819) 684-8460
Courriel : Imperatif@imperatif-francais.org

«
Homme de peu de biens, mais millionnaire de ma parole et de ma liberté, sans
attaches et sans entraves, je vais dire ma vérité. »
(Yves Michaud, Paroles d’un homme libre. VLB)

Source :
Impératif français
Tél. : (819) 684-7119

Imperatif@imperatif-francais.org


Aperçu de l’allocution de M. Yves Michaud, écrivain

LE PRIX DE LA LIBERTé

La bilinguisation du Québec – Je ne veux pas voirse répéter lesmêmes
débats d’il y a trente-deux ans, en 1969, alors que je fus le premier
députéde l’Assemblée nationaleà quitter les rangs de son parti pour voter
contre la loi 63, bilinguisante et assimilatrice, celle du "libre
choix" qui nous fait glisserinexorablement sur la pente de la
louisianisation. Je ne veux pas d’un Québec exsangue, déliquescent, dans
lequel la langue qui est son référent essentiel est miseen jachère et sa
culture en déshérence.Il faut se battre, monter au créneau, ne jamais
désarmer, faire face au discours mensonger de la peur et de l’attentisme. Nous
devons à notre patrie de préserver l’essentiel de ce qui est encore une
nation, mais qui pourrait devenir une minorité fragile et de plus en plus
insignifiante du multiculturalisme canadien.

Yves Michaud
20 mars 2001


« Homme de peu de biens, mais millionnaire de ma parole et de ma liberté,
sans attaches et sans entraves, je vais dire ma vérité. » (Yves Michaud,
Paroles d’un homme libre. VLB)

RéSUMé DE CARRIèRE

YVES MICHAUD

Yves Michaud, né le 13 février 1930 à Saint-Hyacinthe (Québec) Canada,
marié à Monique Morissette, père de deux enfants, Luc et Anne.

ACTIVITéS ACADéMIQUES

études primaires et secondaires – Saint-Hyacinthe (Québec)

1960 – Diplômé du Centre international d’enseignement supérieur
de journalisme, Université de Strasbourg (France)

ACTIVITéS PROFESSIONNELLES

1951-1959 Directeur et rédacteur en chef du journal
"Le Clairon"
(Saint-Hyacinthe)
1957 Membre fondateur de la Ligue des Droits de
l’Homme
1959-1966 Directeur et rédacteur en chef du journal
"La Patrie"
(Montréal)
1966-1970 Député à l’Assemblée nationale du Québec
1969 Démission du parti Libéral du Québec (Loi
63)
1970-1973 Commissaire général à la coopération du
Québec avec l’extérieur
1973-1976 Fondateur avec Jacques Parizeau et René
Lévesque du quotidien "Le Jour", directeur et rédacteur en
chef
1977-1979 Délégué du Québec auprès des organisations
internationales.
Conseiller diplomatique du Premier ministre du Québec
1979-1984 Délégué général du Québec en France
1984-1987 Président-directeur général de la Société
du Palais des Congrès de Montréal
Président du Conseil du Tourisme du Québec
Conseiller du secrétaire général de l’UNESCO
1987-1994 Administrateur de sociétés
1995 Envoyé spécial du Premier ministre du Québec
en France
Président de l’Association de protection des épargnants et investisseurs
du Québec (APEIQ)
1996 Vice-président Fondation Lionel-Groulx
Membre du conseil d’administration de la Régie d’Assurance Dépôt du
Québec
1998 Vice-président du Bureau des services
financiers
1999 – Membre du Collèges des Ambassadeurs du vin de
la SAQ

PRIX DE JOURNALISME

  • Meilleur reportage (Association des hebdomadaires de langue
    française du Canada) – 1957; meilleur éditorial (Union canadienne des
    journalistes de langue française) – 1962/1963
  • Prix de la National Conference of Media (Toronto – 1975)
  • Prix du Cercle des journalistes de Montréal (1976)

PUBLICATIONS

  • Thèse sur LA PRESSE DE PROVINCE AU CANADA-FRANçAIS
  • (Université de Strasbourg. France. 1960);
  • JE CONTESTE ( Les éditions du Jour. 1969);
  • LA FOLIE DU VIN (Libre Expression. 1991).
  • PAROLES D’UN HOMME LIBRE (v.l.b. éditeur) 2000

DISTINCTIONS

Commandeur de la Légion d’honneur (France – 1984)
Patriote de l’année (1997)

ASSOCIATIONS

  • Président de l’Association Trugecan
  • Membre de l’Union des écrivains du Québec (UNEQ)
  • Membre de l’Union des artistes (animateur)
  • Membre du PEN Club (section Québec)
  • Président-fondateur de l’Association de protection des épargnants et
    des investisseurs du Québec