LE LIBAN

LE LIBAN
Une double identité à protéger et à promouvoir.

Je suis Libanais vivant à Beyrouth.

Dans mon petit pays, je trouve qu'il faut absolument être plus
dynamique dans la défense de notre double identité culturelle. Le Liban a
toujours été francophone... mais aujourd'hui on oublie le français pour
adopter l'anglais comme première langue étrangère.

La langue de Molière bascule peu à peu avec le temps. Elle n'est plus
parlée que par une élite bourgeoise et très cultivée. Pourtant, l'enseignement
du français dans les écoles ne s'est pas dégradé mais n'a pas évolué non plus
(57% des écoles du Liban sont arabo-francophones avec 4 heures/semaine
d'anglais). Ce qui a changé en fait, c'est la mode ... 🙂 de nos jours,
l'anglais est plus à la mode. Les jeunes n'ecoute plus Mylene Farmer, Elsa,
Vanessa Paradis, Bruel, Fiori, Pagny, Obispo....mais Madonna, Kylie Minogue et
consorts...

Seuls les vieux et les retraités gardent de beaux souvenirs de
Barbara,Aznavour,Mouskouri,Mathieu ...et écoutent toujours "Radio Nostalgie"
(60% de diffusion en Français)...

Mais on se pose la question: QUEL AVENIR ?

Si les Libanais lisent toujours leurs journaux et magazines en français
(70% des journaux et magazines de langues étrangères sont en français), ils
ont renoncé au cinéma francophone depuis belles lurettes (1 film sur 7 est
d'origine francophone).

Même notre mode de vie et notre manière de penser ne sont plus
francisés mais plutôt orientés vers l'"american way of life".

Encore pire , un mouvement francophobe s'est installé ,depuis
quelques années , dans la mentalité des anglophones libanais qui profite
de la suprématie, culturelle et économique, des Etats-Unis pour déchoir le
Liban de sa double identité culturelle.

Bernard
BERNARDJ@CYBERIA.NET.LB

(Ce texte est extrait du groupe de discussion Francophiles)