LANGUE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

LANGUE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPéENNE
In english only !

La réponse de M. Moscovici, Ministre délégué chargé des Affaires
européennes, à la question écrite du sénateur Jacques Legendre
(n° 21761) en date du 13 janvier 2000, a été publiée au journal
officiel le 4 avril 2001.

M. Legendre s’étonnait de voir figurer la mention "in English
only" sur le site internet de la Banque centrale européenne
(BCE).

M. Moscovici a confirmé que la BCE n’étant pas soumise aux mêmes
règles que les institutions communautaires originelles, n’avait
aucune obligation linguistique. Elle peut donc décréter que la
langue anglaise est son unique langue de travail. Comme lot de
consolation, nous aurons droit à des bulletins mensuels en
anglais, allemand et français.

Depuis janvier 2000, le site a légèrement évolué et quelques
messages d’accueil sont donnés en différentes langues, mais tous
les renseignements pratiques continuent à être donnés
exclusivement en anglais.

Voilà donc une officialisation de l’anglais, langue de l’Europe.
La banque de tous les européens de la Communauté n’a que faire de
la diversité linguistique. Argent se dit money, et seulement
money, un point c’est tout !

Seuls les anglophones peuvent donc lire le site de la BCE.
Qu’importe si les tous les citoyens européens, non anglophones,
participent eux aussi au financement du fonctionnement de la
BCE. Ils devront apprendre l’anglais s’ils veulent accéder aux
informations !

Il y a là un cas de discrimination, basé sur la naissance ou
l’origine, inacceptable.

Site de la BCE : http://www.ecb.int

Texte de la question écrite: sur le site de DLF
http://www.langue-francaise.org
chapitre Textes politiques,
année 2000

Marceau Déchamps
vice-président de l’association
Défense de la langue française
dlf78@club-internet.fr

(Le 12 mai 2001)