LA RAISON DU GUET-APENS

LA RAISON DU GUET-APENS

NDLR – Le texte suivant de M. Michaud est la réponse au message de M. Dostie
diffusé dans ce groupe de discussion Langue-fr. La lettre de M. Dostie est
publiée à la fin de ce texte. Ceux qui désirent en connaître plus sur
l’Affaire Michaud sont priés de visiter le site d’Impératif français : http://www.imperatif-francais.org

LA RéPONSE DE M. MICHAUD

From: "Yves Michaud" <yvesmichaud@sympatico.ca>
To: "gaetan dostie" <gaetandostie@yahoo.ca>
Sent: Thursday, January 04, 2001 7:05 PM
Subject: Re: LETTRE OUVERTE

Vous feriez un excellent candidat. Pourquoi ne vous présentez-vous pas ?
Avez-vous lu intégralement les propos que j’ai tenus aux états généraux? Si
tel est le cas je souhaiterais savoir en quoi ils vous irritent ? Je
persiste à croire qu’un vote monolithique à 100% dans un kilomêtre carré
et des poussières de notre territoire est un fait sociologique et politique
qui mérite un sérieux examen . Que vous soyez d’un avis contraire est fort
naturel dans une démocratie digne de ce nom. Qu’il vous soit
"intolérable"
également que je maintienne le même discours depuis des décennies,
notamment à propos de la langue, procède du même droit à liberté
d’expression de tout citoyen. Quant à ma candidature, elle arrivera à son
heure, et les
militants de Mercier décideront entre le " dinosaure", qualificatif
dont m’a
affublé le B’Nai Brith, et la "relève vive et combative", (laquelle
?) que vous
semblez tenir en inconditionelle admiration. Vous n’osez "trancher la
raison du guet-apens" de l’Assemblée nationale, et là-aussi point à
redire.
Permettez à d’autres d’y voir une manoeuvre honteuse dans un état de droit
respecteux des libertés fondamentales. Au fait qu’est-ce que votre
"relève
vive et combative en pense …?
Souveraines salutations
Yves Michaud

LETTRE OUVERTE à YVES MICHAUD DE M. DOSTIE

—– Original Message —–
From: "gaetan dostie" <gaetandostie@yahoo.ca>
To: <yvesmichaud@sympatico.ca>
Sent: Thursday, January 04, 2001 4:02 PM
Subject: LETTRE OUVERTE

Quoique j’aie pu apposer ma signature à une requête
faisant appel à votre candidature à l’investiture du
candidat du Parti Québécois du comté de Mercier, je
viens aujourd’hui, mon cher Michaud, vous demander de
vous abstenir de faire acte de candidature.

Bien sûr, nous ne doutons pas que vous puissiez être
un rude et loyal combattant; votre passé et votre
engagement indéfectible vous honorent. Que depuis
quelque 40 ans, vous soyez un acteur remarqué de la
scène politique québécoise, que tant la défense du
pays du Québec que celle d’une justice sociale vous
animent toujours, cela est un exemple de ténacité qui
force l’admiration.

Vos récentes allusions à l’uniformisation des votes
d’une communauté donnée lors du dernier référendum,
ont mis en lumière le ressentiment qui peut habiter
certains citoyens. Dans votre bouche, le respect dû à
tout citoyen /citoyenne, quelle que soit son opinion
politique, prend une teinte amère, voire
irrespectueuse. Déjà en 1976, Gérald Godin vous
reprochait de tomber dans le " catastrophisme " et de
" décrire le Québec comme une immense assemblée de
pleureuses " *. Vous n’avez guère changé de méthode,
mon cher Michaud; vous voir dans ces mêmes ornières,
25 ans plus tard, est intolérable!

Vous dites ne pas vouloir prétendre à un poste
ministériel, vouloir vous limiter à seulement terminer
le mandat en cours! êtes-vous certain que Mercier
mérite si peu : un député, en pré-retraite?

Sans trancher, de la raison ou du guet-apens qui a
amené l’Assemblée Nationale du Québec, à censurer un
simple citoyen, force est de constater que vous êtes
maintenant le candidat de la discorde, de la polémique
et de la rancour. Vous divisez même les militants de
Mercier et précipitez le président de notre exécutif
dans un combat vain, un peu don quichottiste. Nos
ennemis peuvent bien s’en réjouir!

Pour le bien de Mercier et du Québec, laissez place à
la relève puisqu’elle est là, vive et combative.
Mercier a besoin d’un député à plein temps, de
quelqu’un qui va établir des liens durables, qui va
travailler d’arrache-pied à réaliser les consensus, en
équipe, avec sa pleine énergie, pas juste terminer un
mandat.

Mon cher Michaud, la cause supérieure du Québec
commande que vous vous absteniez. Vous ne manquez pas
de tribunes ailleurs pour défendre vos causes. Soyez à
la hauteur de la noblesse qui vous habite. Tout
Mercier vous en saura gré.

Gaëtan Dostie
écrivain, membre du Parti Québécois de Mercier

*Citations extraites de " Gérald Godin, militant,
écrivain et stratège québécois ", entrevue de Gaëtan
Dostie, LE JOUR, 23 juin 1976, reproduit dans "Gérald
Godin, un poète en politique", L’Hexagone, 2000, p. 81.

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél.: (819) 684-7119
Téléc.: (819) 684-8409
Courriel: Imperatif@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org

(Le 5 janvier 2000)