JOHN TRENT SE FAIT RABROUER

JOHN TRENT SE FAIT RABROUER

Monsieur Trent,
info@aq.qc.ca

Je vous écris en français parce que j’aime bien cette langue et j’espère
qu’on fait tout ce qu’il faut pour la promouvoir. Je trouve vos propos
inadmissibles quant au rapport Larose sur l’état du français au Québec. Si
en Ontario, 99% des immigrants vont à l’école anglaise et adoptent l’anglais
comme langue d’usage, pourquoi pas la même situation au Québec, mais en
français? La seule raison pour laquelle qu’il n’y a pas de «Charte de la
langue anglaise» en Ontario c’est parce que les non-anglophones s’y
comportent normalement, c’est-à-dire, qu’ils apprennent et adoptent la
langue de la majorité.
à cause du contexte nord-américain, ceci n’est pas le cas au Québec, d’où
vient la nécessité d’avoir une loi linguistique.

La réalité, c’est qu’au Canada, les non-francophones se fichent carrément
du
français. Au Manitoba, l’hôpital «francophone?» de Saint-Boniface n’offre
que partiellement des services de soins de santé en français. Ottawa, la
capitale, n’est toujours pas reconnu bilingue. à Moncton, francophone à 35%,
l’affichage commercial est généralement en anglais seulement.

Si je vous comprends bien, votre point de vue c’est un Canada «bilingue»

neuf provinces fonctionnent en anglais et le Québec en anglais et en
français. Voilà une belle recette pour mettre les «Canayens» à leur place.
Malheureusement, beaucoup de «Canadians» partagent votre point de vue.

Moi, je souhaite qu’on traite mieux les francophones hors-Québec avant de
donner davantage aux anglophones du Québec. Est-ce normal de vouloir fermer
le seul hôpital francophone en Ontario? Est-ce normal de voir ce monsieur de
Frédericton, s’essuyait les fesses avec le drapeau acadien lors la FêTE DES
ACADIENS, la semaine dernière? Est-ce qu’on fait ces gestes parce qu’on
considère que l’anglais est menacé au Canada?

Veuillez agréer, Monsieur Trent, mes sentiments les plus distingués.

Jeffrey George,
Spécialiste en anglais, langue seconde
jeffreyleprof@hotmail.com

(Le 22 août 2001)