HOMMAGE À PIERRE FALARDEAU

Hommage à Pierre Falardeau,
cinéaste Québécois
http://www.geocities.com/SoHo/Lofts/1940/1839.html

Réflections sur son film:
15 février 1839

Cher Pierre,

Ton film est arrivé à point. Nous n’avons pas intérêt à oublier notre
passé historique car cela signifierait d’abandonner les raisons de notre
survie. Félix Leclerc l’avait compris lui aussi: "un peuple sans histoire
est un peuple mort". Nous, Québécois de souche, te devons une fière
chandelle. La lecture du testament du patriote Marie-Thomas Chevalier de
Lorimier (1) m’a fait réaliser que les acteurs du psychodrame
linguistique contemporains sont relativement les mêmes, seuls les bourreaux ont
changé. La pendaison est maintenant ordonnée par le même camp, frères de
sang et de souche, ceux-là même qui jadis v’là pas si longtemps ne juraient
que par leur langue bien pendue.

Les "oyé oyé" d’antan ont fait place aux "silence
silence" chers colonisés. Ne parlez votre langue que pour dire je vous
salue bien bas ou je respire la paix linguistique. Mais tout le monde sait que
l’air est vicié et que les genoux sont usés que les beaux habits sans trous
cachent la crasse. Les moutons trop nombreux suivent leur bélier et sont
égarés.

René Lévesque, Camille Laurin, père de la loi 101 et ses troupes nous
avaient hissés au rang des dignes représentants de la France. Mais voilà, les
anciens nous ont délaissés. Leurs paroles sont fausses et infidèles ils sont
au discours de leur maître. Il n’y a qu’une vérité, affirmer et proclamer
haut et fort notre identité.

Cher Pierre, ton mérite réside dans le fait que tu honores la mémoire des
courageux, des hommes de paroles, des poètes, des politiciens qui n’ont pas
peur de leurs convictions, insoumis. Tu as réussi à nous faire vivre le climat
de colère et d’humiliation que les patriotes ont dû subir.

Ne sommes-nous pas tous des patriotes? Salut ti-Pierre et les autres. Puisse
ton film réveiller l’âme patriotique qui dort en nous et rassembler ceux qui
savent que le vrai pouvoir réside en chacun de nous et en toute solidarité.

Vive la liberté
Vive l’indépendance.

Hélène Jetté
Jetcoul@sympatico.ca

(1) http://www.geocities.com/SoHo/Lofts/1940/lorimier.html

(Le 9 mars 2001)