FRANCISER LA « VITRINE » OUTAOUAISE DU QUÉBEC

Franciser la «
vitrine » outaouaise du Québec

Impératif français
souscrit d’emblée à l’objectif formulé dans le rapport préliminaire de la Commission
des états généraux sur l’avenir de la langue française
, selon lequel il
faut « améliorer la "vitrine" française du Québec »
(p. 44). à cet égard, Impératif français reprend à son compte
les propos du président de la Commission, M. Gérald Larose, voulant que « le
paysage linguistique d=un état reflète l’âme de la population qui l’habite »,
et demande au Comité de transition de l’Outaouais et à la ministre
Louise Harel de choisir un nom nettement français pour identifier la nouvelle
métropole outaouaise.La nouvelle métropole de l=Outaouais, qui fait face à la
capitale canadienne et à l’Ontario, est justement une vitrine du Québec qu’il
faut améliorer en la désignant par un nom français pour qu=elle reflète
l=âme de près de 90 % de la population qui l’habite.S’il est vrai, comme
le recommande la Commission des états généraux, que le gouvernement
fédéral doit « obliger les entreprises à statut fédéral à
enregistrer et à utiliser une dénominationfrançaise pour la conduite de leurs
affaires au Québec » (p. 44), le Comité de transition de l’Outaouais et
la ministre Louise Harel doivent à plus forte raison veiller à ce que la
dénomination de la nouvelle métropole de l’Outaouais soit française, vu qu=il
s’agit là d’une administration publique qui sera créée par le gouvernement du
Québec.

Source :
Impératif français
Tél. : (819) 684-8460
Téléc. : (819) 684-5902
Couriel : Imperatif@imperatif-francais.org
Site :
http://www.imperatif-francais.org