DISCRIMINATION LINGUISTIQUE PAR DES ORGANISATIONS EUROPÉENNES LA LISTE S’ALLONGE !

DISCRIMINATION LINGUISTIQUE PAR DES ORGANISATIONS EUROPéENNES
La liste s’allonge !

Veuillez trouver ci-joint des informations plus recentes relatives à la discrimination linguistique par des organisations européennes.

Scipo Prikatel
Europa Esperanto-Ligo
www.esperanto.net


1. Exemples des annonces discriminatoires par les organisations européennes

2. La Vice-Première Ministre belge, Ministre de l’Emploi et de la Politique de l’égalité des chances, Laurette Onkelinx, sur la discrimination linguistique (25 janvier 2001)

3. Question écrite E-0779/01 posée par Bart Staes (Verts/ALE) à la Commission (01 mars 2001)

4. Réponse (E-0779/01FR) donnée par Mme Diamantopoulou au nom de la Commission (18 avril 2001)

5. Quelques annonces discriminatoires (08/2000-02/2001)


1. Exemples des annonces discriminatoires par les organisations européennes

"We are a European trade association located in Brussels representing one of Europe’s major industries. We are currently looking for a secretary with English as mother tongue or at mother tongue level, excellent knowledge of German, ideally basic knowledge of French or Dutch." Bulletin 12/04/01, S. 48

"Council of Europe Vacancy Notice n° 37/2001 … competitive examination for the recruitment of English mother tongue assistants … Candidates must be nationals of a Council of Europe member state … Languages: English mother tongue; also good knowledge of French; knowledge of other European languages useful…" http://www.coe.fr/jobs/AV/a37(2001).htm Till 1/06/01

"European Confederation of the Food and Drink Industries is hiring a Communications Manager (M/F) … Preferably English mother tongue, fluent in French." European Voice, 5/04/01, S. 16

"Worldwide Life Insurance Group is looking for a Junior Account Executive to service international clients … Someone with a perfect knowledge of English (possibly mother tongue, additional languages an asset." Bulletin, 5/04/01, S. 57

"Council of Europe is looking for an experienced Press Officer … You are a native English speaker with a good knowledge of French. Knowledge of other European languages is also desirable … This post is open to nationals of all of the Council of Europe’s 43 member States." European Voice, 15/03/01, p. 22

The International Institute for Drug Development "is seeking, for Brussels, … Administrative Assistant … English mother tongue," Bulletin 29/03/01, S. 62 ou "Administrative assistant, Brussels, Belgium … English mother tongue (French and Dutch not required)" http://www.iddi.com/general/career/JobAA.asp

"Are you an expat secretary having lived in Belgium for less than one year? Are you English mother tongue? Are you a national of a NATO country? This international body is hiring a Secretary to assist in the daily running of the Political Committee … Very good knowledge of Microsoft Office and good French are prerequisites. Excel Careers." Bulletin 22/03/01, p. 60

"Audiovisual Eureka is recruiting a Secretrary/Assistant … This position requires a person with English mother tongue, fluency in French (other European langauges an asset) Audiovisual Eureka is a pan-European intergovernmental organisatno with 35 member countries, the European Commission and the Council of Europe being associated members." Bulletin 22/03/01, p. 63

"Council of Europe is looking for an experienced Press Officer … You are a native English speaker with a good knowledge of French. Knowledge of other European languages is also desirable … This post is open to nationals of all of the Council of Europe’s 43 member States." European Voice, 15/03/01, p. 22

"The EFTA Secretariat in Brussels … Experienced supporting staff is now sought … Native-speaker level command of English or French." Bulletin 15/03/01, p. 65

"European Investment Bank … is currently seeking multilingual secretaries (m/f) … Command of English to mother tongue level, excellent knowledge of French. Ability to use other languages of the European Union would be an asset. Applicants must be nationals of a Member State of the European Union." Bulletin 15/03/01, p. 66

"UGAL, the Union of independent retail traders’ groups in Europe … is currently in search of a Jurist … Trained as a lawyer, you have a specialization in European law. You are English native speaker and fluent in French. Knowledge of the German language is an asset. Career Consult" Bulletin 8/03/01, p. 59

"European Association of Co-operative Banks is looking for an English mother tongue Junior Adviser." European Voice 1/03/01, p. 18

"Socrates, Leonardo & Youth Technical Assistance Office … assists the European Commission … has a vacant post for a (m/f) Communications Officer … Excellent command of spoken English and French … mother tongue a plus." Bulletin 01/03/01, p. 59

"European Association of Directory and Database Publishers is seeking a Communication Officer … English mother-tongue with an excellent knowledge of French and German." Bulletin 01/03/01, p. 59

2. La Vice-Première Ministre belge, Ministre de l’Emploi et de la Politique de l’égalité des chances, Laurette Onkelinx, sur la discrimination linguistique (25 janvier 2001)

25.01.2001

La Vice-Première Ministre,

Ministre de l’Emploi et de

la Politique de l’égalité des chances

Chambre des Représentants

25.01.2001

La Vic-Chef-ministro

Ministro pri Laborebleco kaj

Egalaj-Shancojpolitiko

Chambro de la Deputitaro

Il me faut préciser, avant d’aborder le fond de la question, que la compétence que la loi m’a attribuée, se limite au territoire national et dès lors aux recrutements effectués en Belgique.

Antau ekreagi al la esenco de la demando, mi unue deziras klarigi ke la al mi leghe aljughita kompetenteco limighas je la nacia teritorio kaj sekve nur al la dungadoj okazantaj en Belgio.

La question posée trouve toutefois des réponse à la fois en droit interne et en droit européen.

La respondoj al la faritaj demandoj tamen rilatas kaj la internan juron kaj la europan juron.

Sommes-nous confrontés à une situation de discrimination éventuelle de type linguistique ou à une discrimination éventuelle portant sur les qualification du niveau de langage de "native" ou de "mother tongue"? Je serais tentée de retenir la deuxième situation.

Chu ni konfrontighas je situacio de eventuala lingva diskriminacio au je eventuala diskriminacio lau la kvalifiko de denaska nivelo? Mi preferus reteni la duan situacion.

L’exigence de langue marternelle me paraît relever du critère de l’origine. Certes, il ne s’agit pas de l’origine ethnique mais plutôt de l’origine nationale ou sociale.

Shajnas al mi ke la postulo pri la gepatra lingvo apartenas al la kriterio de la origino. Certe ne temas pri la etna deveno, sed pli ghuste pri la nacia au socia deveno.

L’exigence de la connaissance d’une langue étrangère me paraît normale et figure par ailleurs parmi les critères habituels de recrutement. L’exigence dont il est question ici, est différente et porte sur l’origine; ainsi en est-il lorsque l’on précise "native speaker" our "mother tongue".

La postulo pri la scipovo de fremda lingvo lau mi estas normala kaj cetere trovighas che ordinaraj dungokriterioj. La chi tiea postulo kushas alie kaj rilatas la devenon; tio estas klara char oni precizigas denaskan parolanton au gepatran lingvon.

Cette exigence me paraît excessive et entre en conflit direct avec les principes de non discrimination et de libre circulation des travailleurs.

Lau mi chi tiu postulo estas troigita kaj estas rekte kontraua al la principo de ne-diskriminacio kaj de libera trafiko de la dungitoj.

Le principe de libre circulation des travailleurs est consacré par l’article 39 du Traité de Rome du 25 mars 1957. Il dispose que:

"1. La libre circulation des travaillerurs est assurée à l’intérieur de la Communauté,

2. Elle implique l’abolition de toute discrimination, fondée sur la nationalité, entre les travailleurs des Etats membres, en ce qui concerne l’emploi, la rémunération et les autres conditions de travail,

3. Elle comporte le droit, sous réserve des limitations justifiées par des raisons d’orde public, de sécurité publique et de santé publique:

de répondre à des emplois effectivement offert,

de se déplacer à cet effet librement sur le territoire des Etats membres

c)…"

  1. La principo de libera trafiko de la dungitoj sankciighas en paragrafo 39 de la Pakto de Romo de la 25-a de marto 1957, preciziganta ke
  2. "1. La libera trafiko de la dungitoj interne de la Komunumo estas certigita,
  3. 2. Ghi implicas la forigon de chiu diskriminacio pro nacieco, inter la dungitoj de la Membroshtatoj rilate la laboreblecon, la salajron kaj la aliajn laborkondichojn,
  4. 3. Ghi ankau enhavas, kondiche ke tio ne ghenu la publikan ordon, la publikan sekurecon kaj la publikan sanon:
  5. la rajton akcepti realajn laborofertojn,
  6. por tio libere translokighi sur la teritorio de la Membroshtatoj
  7. …"

Ce principe ne me paraît pas respecté par l’exigence d’un "native speaker". En effet, pour être "native speaker", il faut être "native", ce qui signifie être un ressortissant d’un Etat membre à l’exclusion des autres Etats. Voilà, ce que veut justement combattre, me semble-t-il, l’article 39.

Lau mi chi tiu principo ne estos plenumita de la postulata denaska parolanto. Por esti denaska parolanto oni ja estu naskighinta en la koncerna lando. Oni do estu civitano de difinita Membroshtato, ne de iu ajn alia Shtato. Tio estas, lau mi, la preciza celo de la paragrafo 39.

Il y a bien sûr aussi le règlement CEE n° 1612/68 du Conseil du 15 octobre 1968 relatif à la libre circulation des travailleurs à l’intérieur de la Communauté qui trouvera à s’appliquer.

Komprenebla per si mem, la regularo EEG n-ro 1612/68 de la Konsilio de la 15-a de oktobro 1968, rilate al la libera trafiko de la dungitoj interne de la Komunumo, aplikeblas.

Néanmoins, il ne m’appartient pas d’interpréter ces dispositions et je vous incite à poser la question aux autorités européennes.

Tamen ne estas mia tasko interpreti chi tiujn difinojn kaj mi invitas vin fari tiun demandon al la europa registaro.

Outres les dispositions communautaire, d’autres textes internationaux peuvent aussi être cités, notamment la Convention européenne des Droits de l’Homme, en son article 14, qui stipule "la jouissance des droit et libertés reconnus dans la présente convention doit être assurée, sans distinction aucune, fondée notamment sur le sexe, la race, la couleur, la langue, la religion, les opinions politiques ou toutes autres opinions, l’origine nationale ou sociale, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance ou toute autres situation".

Krom la Komunumaj klauzoj povas esti cititaj aliaj internaciaj tekstoj, kaj precipe la Europa Deklaro de la Homaj Rajtoj, en kiu la paragrafo 14 difinas ke la rajtoj kaj la liberecoj agnoskitaj en ghi, estu certigitaj sen iu ajn diferenco pri la sekso, la raso, la hautkoloro, la lingvo, la religio, la politika au iu ajn alia konvinko, la nacia au sociala origino, la aparteno al iu nacia malplimulto, la richeco, la naskigho au chiu alia situacio.

Enfin, la Convention (C 111) concernant la discrimination de l’Organisation Internationale du Travial de 1958 et ratifiée par la Belgique le 22 mars 1977, peut aussi être citée en son article premier:

"… le terme discrimination comprend:

a) toute distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe , la religion, l’opinion politique, l’ascendance nationale ou l’origine sociale, qui a pour effet de détruire ou d’altérer l’égalité de chances ou de traitement en matière d’emploi ou de profession…"

Por fini, povas esti citita la Konvencio (C111) koncerne la diskriminacio de la Internacia Labororganizo de 1958, kiu estis ratifiita de Belgio la 22-an de marto 1977. La unua paragrafo ankau povas esti citita:

"… la termo diskriminacion enhavas:

a) chiun diferencon, chiun ekskludon au chiun preferon bazita sur la raso, la hautkoloro, la sekso, la religio, la politika konvinko, la naciaj prapatroj au la sociala deveno kiu rezultigus la neniigon au la malfortighon de la egaleco de shancoj au de la pritraktado rilate laborokazon au profesion…"

Au regard de ces différents textes, il me semble que l’exigence d’être un "native speaker" violerait le principe de non discrimination.

En la kadro de chi tiuj diversaj tekstoj shajnas al mi ke la postulo esti denaska angla parolanto, malobservus la principon de ne-diskriminacio.

Sur le plan interne, la Convention Collective de travail n° 38 conclue au sein du C.N.T., qui dispose en son article 2 bis "L’employeur qui recrute ne peut traiter les candidats de manière discriminatoire. Pendant la procédure, l’employeur doit traiter tous les candidats de manière égale. Il ne peut faire de distinction sur la base d’éléments personnels lorsque ceux-ci ne présentent aucun rapport avec la fonction ou la nature de l’entreprise, sauf si les dispositions légales l’y autorisent ou l’y contraignent. Ainsi, l’employeur ne peut en principe faire de distinction sur la base de l’âge, du sexe, de l’état civil, du passé médical, de la race, de la couleur, de l’ascendance ou de l’origine nationale ou ethnique, des convictions politiques ou philosophiques, de l’affiliation à une organisation syndicale ou à une autre organisation, de l’orientation sexuelle, d’un handicap," demeure un instrument efficace qui permet de combattre les discriminations fondées sur l’origine nationale.

Sur la interna kampo, la Kolektiva Labor-Interkonsento n-ro 38, kiu estis konsentita interne de la N.A.R. (C.N.T.), restas celtrafa ilo por kontesti kazojn de diskriminacio bazitaj sur la nacia deveno. Paragrafo 2bis ja diras ke la dunganto che dungado ne rajtas trakti la kandidatojn je diskriminacia maniero. Dum la procedo la dunganto traktu chiujn kandidatojn je la sama maniero. Li ne rajtas fari diferencon pro individuaj elementoj kiuj ne rilatas al la funkcio au la naturo de la entrepreno, escepte se la leghaj difinoj tion permesas au devigas. Tiel, la dunganto principe ne rajtas fari diferencon pro agho, sekso, civila stato, medicina pasinteco, raso, hautkoloro, propatroj au nacia au etna deveno, politika au filozofia konvinko, aneco che sindikato au che iu ajn alia organizo, seksa karaktero, iu handikapo.

Toutefois, cette convention collective de travail ne s’applique qu’au secteur privé.

Tiu chi kolektiva laborinterkonsento tamen estas nur aplikebla en la privata sektoro.

Pour être complète, permettez-moi d’attirer encore votre attention sur l’existence de législations belges relatives à l’utilisation de la langue en matière de relations sociales entre employeurs et travailleurs; le décret du Conseil de la Communauté française du 30 juin 1982 et le décret du 19 juillet 1973 de la Communauté flamande, modifié par le décret du 1er juin 1994 pour l’usage de la langue néerlandaise trouvent à s’applique.

Permesu al mi – por esti kompleta – atentigi vin sur la ekzisto de belgaj leghdonadoj koncerne la lingvo-uzado en socialaj rilatoj inter dungantoj kaj dungitoj: la dekreto de la Konsilio de la Franclingva Komunumo de la 30-a de junio 1982 kaj la dekreto de la 19-a de julio 1973 de la Flandra Komunumo, modifita per la dekreto de la 1-a de junio 1994 rilate la uzadon de la nederlanda lingvo estas aplikeblaj.

La Ministre

Laurette ONKELINX

La Ministro,

Laurette ONKELINX

3. Question écrite E-0779/01 posée par Bart Staes (Verts/ALE) à la Commission (01 mars 2001)

Objet: Discrimination linguistique dans l’Union européenne

En réponse à la question écrite E-4100/00, la Commission fait observer que "les règles communautaires concernant la libre circulation des travailleurs interdisent non seulement les discriminations ouvertes basées sur la nationalité mais aussi les discriminations dissimulées qui, par application de critères apparemment neutres, aboutissent en fait au même résultat".

Selon elle, il n’y a toutefois pas de "discrimination dans le cas où les conditions relatives aux connaissances linguistiques sont requises en raison de la nature de l’emploi à pourvoir". Dans certaines situations, il peut donc "être justifié d’exiger d’un candidat à un emploi des connaissances linguistiques d’un niveau très élevé".

Se référer à l’affaire C-281/98 ("Néanmoins, l’impossibilité d’en apporter la preuve par des moyens autres que le fait qu’une langue soit la langue maternelle du candidat pourrait être considérée comme disproportionnée par rapport à l’objectif recherché."), ce n’est pas répondre à ce qui est l’objet principal de la question E-4100/00.

La réponse de la Commission ne permet pas de véritablement savoir si le critère de la langue maternelle contrevient ou non au principe de non-discrimination. De plus, ce qui était en cause dans l’affaire C-281/98, c’était non pas le critère de la langue maternelle mais bien la possession d’un certificat linguistique.

La Commission voudrait-elle dès lors dire clairement

1. si l’application du critère de la langue maternelle (native speaker) pour le recrutement de personnel dans les états membres de l’Union européenne contrevient au principe de non-discrimination, en indiquant, si tel n’est pas le cas, les raisons pour lesquelles cette condition peut, selon elle, se concilier avec le principe de non-discrimination;

2. si l’application du critère de la langue maternelle (native speaker) pour le recrutement de personnel dans les états membres de l’Union européenne contrevient à la libre circulation des travailleurs dans la Communauté, en indiquant, si tel n’est pas le cas, les raisons pour lesquelles cette condition peut, selon elle, se concilier avec le principe de non-discrimination ?

4. Réponse (E-0779/01FR) donnée par Mme Diamantopoulou au nom de la Commission (18 avril 2001)

Ainsi qu’il a été indiqué dans la réponse de la Commission à la question écrite E-4100/00 de l’honorable parlementaire, dans certaines situations, compte tenu de la nature de l’emploi à pourvoir, il peut être justifié d’exiger d’un candidat à un emploi des connaissances linguistiques d’un niveau très élevé.

Néanmoins, l’impossibilité d’en apporter la preuve par des moyens autres que le fait qu’une langue soit la langue maternelle du candidat pourrait être considérée comme disproportionnée par rapport à l’objectif recherché.

Il en découle que le critère de la langue maternelle pourrait être considéré comme discriminatoire et donc incompatible avec les règles communautaires en matière de libre circulation des travailleurs dans la Communauté.

5. Annonces discriminatoires par les organisations et sociétés européennes à Bruxelles (26/04/2000-03/05/2001)

"Fledgling European Trade Association seeks a part-time PA/Secretary … preferably English mother tongue." Bulletin 04/05/01, p. 50, European Voice 03/05/01, S. 20

"Korean Mission/Embassy wishes to recruit a Secretary … English mother tongue or perfect written English." Bulletin 04/05/01, p. 51

"Half-time secretary … English mother tongue or excellent English and very good French. Personnel Management Services" Bulletin 04/05/01, p. 48

"Clerical officer (accounts) … Applicants should be native speakers of English with a working knowledge of French. Embassy of Barbados." Bulletin 04/05/01, p. 48

"Administrative assistant … Brussels office … at European level … English mother tongue (or mother tongue level)." Bulletin 04/05/01, p. 47

"Senior Personal Assistant. English mother tongue … European HQ. Rainbow Careers." Bulletin 04/05/01, p. 47

"Secretary General … English mother tongue or equivalent … Re-use and Recycling European Social Economy." European Voice, 03/05/01, S. 17

"Brussels Office of international law firm seeks EU lawyer … fluent in English (mother tongue standard) … excellent working knowledge of at least one other European language." Bulletin 26/04/01, p. 67

"Receptionist. English mother tongue with good French. Rainbow Careers." Bulletin 26/04/01, p58

"Secretary/Sales Co-ordinator. English mother tongue or equivalent with at least one other European language. Rainbow Careers." Bulletin 26/04/01, p58

"Personal Assistant/Secretary. English mother tongue or equivalent plus two other languages." Bulletin 26/04/01, p58

"Secretary Assistant. Native English speaker or equivalent with 1-2 European languages … European association lobbying for a large membership." Bulletin 26/04/01, p58


Source :

Scipo Prikatel
prikatel@yahoo.com

(Le 6 mai 2001)