DES TASSES EXPLOSENT CHEZ SECOND CUP

DES TASSES EXPLOSENT CHEZ SECOND CUP

Après la langue (on se rappellera que Second Cup a refusé de franciser son
nom d’entreprise), Second Cup mettrait maintenant en danger la santé et la
vie de ses clients.

Le journaliste Alain Dubuc écrivait dans l’édition du 12 mai dernier du
Journal Les Affaires : «Plusieurs établissements de la Chaîne Second Cup
servent le café dans des tasses en verre qui ont tendance à exploser sans
raison.»

«Le danger est connu des franchisés mais, pour le moment, le franchiseur de
Toronto n’a pas l’intention de les forcer à retirer les tasses de verre de
la circulation.»

«Le 21 avril, le montréalais Michael Williams s’est brûlé quand sa tasse
de
café a explosé dans ses mains. L’incident s’est produit au Secons Cup du
village gay, au 1351, rue Sainte-Catherine Est, vers 22h30. Le franchisé est
Jean Martin.»

«Au minimum, une tasse explose par semaine au café où je travaille. Il y a
même des employés qui sont tombés en arrêt de travail parce qu’ils avaient
été brûlé.»

On se rappellera qu’il s’agit ici de la même entreprise qui avait refusé de
franciser son nom d’entreprise malgré les nombreuses pressions de plusieurs
clients.

Impératif français
C.P. 449
Aylmer (Québec)
J9H 5E7
Tél.: (819) 684-7119
Téléc.: (819) 684-8409
Courriel: Imperatif@imperatif-francais.org
Site: http://www.imperatif-francais.org