VOTRE SANTÉ EST MENACÉE

VOTRE SANTé EST MENACéE !
L’OLF s’inquiète de la situation du français dans les hôpitaux

(Le texte suivant est extrait du site de Radio-Canada)

Un sondage effectué par l’Office de la langue française révèle que
18 % des Québécois qui se sont retrouvés à l’hôpital ont été en contact avec des
employés qui ne connaissaient pas suffisamment le français pour offrir des services dans
cette langue. 11% des patients ont dû demander à être servis en français et 1% des
malades affirment ne pas avoir obtenu le service dans la langue de Molière.

L’OLF trouve la situation préoccupante, d’autant plus que les
hôpitaux qui font face à une pénurie de main-d’oeuvre doivent recruter à l’ étranger.
De plus, selon l’organisme, des professionnels peuvent travailler pendant dix ans sans
avoir à prouver leur compétence en français, sans compter que les établissements
doivent composer avec des employés parfois récalcitrants.

Selon l’Office de la langue française, il faudrait que le français
soit inclus dans le programme de formation des professionnels de la santé. Pour ce faire,
les hôpitaux souhaitent que des fonds supplémentaires leur soient alloués.

(575 personnes ont été interrogées entre septembre 1999 et mars
2000.)

Hyperlien pertinent :
Office de la langue française du Québec
http://www.olf.gouv.qc.ca

(Le 15 novembre 2000)