SOUS-FINANCEMENT DES GRANDES FESTIVITÉS NATIONALES

Le 5 juin 2000

Monsieur Lucien Bouchard
Premier ministre
885, Grande-Allée Est
Québec (Québec) G1A 1A2

OBJET : SOUS-FINANCEMENT DES GRANDES FESTIVITéS NATIONALES

Monsieur le Premier ministre,

Le montant de la subvention versée par le gouvernement du Québec par
l’entremise de son mandataire, le Mouvement national des Québécois(es), pour les
grandes festivités nationales organisées par Impératif français ne sera cette
année que de 2 960 $. Nous vous rappelons que, par le passé, Impératif français
a plus d’une fois demandé au ministre responsable de la Fête nationale, au Premier
ministre et au gouvernement d’adopter les mesures nécessaires pour que cesse cette
forme de discrimination à l’endroit de l’organisateur de grandes festivités
nationales au Québec, en Outaouais.

Déjà nettement insuffisante par les années passées, la subvention
du Québec est de surcroît en baisse par rapport aux années passées ! Cela est
d’autant plus étonnant que la programmation totale incluant les deux jours
consacrés à la Fête nationale, les 23 et 24 juin, est réputée de qualité «
exceptionnelle ». Unanimement, les gens d’ici et d’ailleurs reconnaissent
qu’à nouveau la chimie de notre programmation répond par la renommée de ses grands
artistes à un profil de Fête nationale.

Attirés par notre programmation et le site exceptionnel des
festivités, les gens viennent de tous les coins du Québec, nombreux et heureux,
célébrer la Fête nationale du Québec. Les visiteurs et touristes étrangers, nombreux
à cette époque de l’année dans notre région, en profitent aussi pour venir
découvrir nos gens, notre culture et nos artistes, certains même de réputation
internationale.

Nous vous annexons le communiqué du lancement officiel des grandes
festivités de L’Outaouais en fête – la Fête nationale du Québec, édition
2000. La programmation officielle des grandes festivités nationales est aussi accessible
sur notre site Internet à l ’adresse suivante :
http://www.imperatif-francais.org. Vous pourrez y constater de visu l’envergure
de celles-ci et soupeser l’impact national et international qu’elles ne
manqueront pas d’avoir.

Nous vous rappelons que nous vous avons déjà écrit par le passé
afin de dénoncer l’iniquité et le ridicule engendr és par la structure de
financement mise en place par le gouvernement et ses modalités d’application, et
afin de réclamer des mesures correctives. Nous vous demandons à nouveau
d’intervenir afin que cesse, dès cette année, cette discrimination à
l’endroit d’Impératif français, organisateur de grandes festivités
nationales en Outaouais.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de
notre très haute considération.

Le président,
Jean-Paul Perreault

p.j.
Communiqué du lancement
Programmation officielle
Article du journal Le Droit