ROGERS AVALE VIDÉOTRON

ROGERS AVALE VIDéOTRON

De bonne raisons de s’inquiéter !

Le 8 février 2000 – Les Québécois et les Québécoises auraient bien des raisons de s’inquiéter de la prise de contrôle par Rogers Communications de Toronto des activités de télédistribution et Internet de Vidéotron.

Depuis 1995 Rogers Communications a eu plus d’une fois maille à partir avec les francophones de l’Ontario qui ont maintes fois dénoncé son refus de diffuser les chaînes de télévision canadienne de langue française au profit de chaînes étrangères étatsuniennes. En outre, le site Internet de Rogers Communications est unilingue anglais: http://www.rogers.ca/

De son côté, Impératif français, organisme de recherche et de communications pour la défense et pour la promotion de la langue française et des cultures d’expression française, a même décerné, en mars 1999, son Prix Citron, édition 1999, à Rogers Communications afin de dénoncer le piètre service télévisuel que cette compagnie offre en langue française à ses abonnés. PRIX CITRON – 1999

Vendredi dernier, c’est pour tenter de faire la paix avec ses abonnés d’Ottawa que Rogers annonçait, à peine quelques jours avant l’annonce officielle de son projet de prise de contrôle de l’entreprise québécoise Vidéotron (!), l’addition à Ottawa de huit nouvelles chaînes de langue française à son forfait numérique. Sauf que cette nouvelle réjouit peu de gens puisque moins de un pour cent de ses abonnés possède l’équipement numérique nécessaire sans compter qu’ils devront débourser des frais supplémentaires pour capter les signaux de ces huit nouvelles stations de télévision de langue française. .

N’hésitez surtout pas à faire parvenir vos commentaires à Rogers Communications :
corporate.media.relations@rogers.com
et au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) :
procedure@crtc.gc.ca

Source :

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Tél. : (819) 684-7119
Courriel : Imperatif@imperatif-francais.org
Site : http://www.imperatif-francais.org