RECETTE POUR UNE «PIZZA-DRAPEAU»

Trousse propagandiste éhontée :

RECETTE POUR UNE
«PIZZA-DRAPEAU»

Jean-Paul Perreault
Analyste politique

Dans la trousse pédagogique HAUT EN
COULEURS qu’elle distribue à grand frais dans toutes les écoles
canadiennes, Madame Sheila Copps, ministre du Patrimoine
canadien, propose (pour le moment…) divers soi-disants «moyens
d’aider les jeunes Canadiens à comprendre et à apprécier
encore mieux la nation…»

Ainsi, pour les élèves de «quatre ans et
plus» des écoles élémentaires et des maternelles — sans
doute en attendant qu’elle s’avise qu’elle a oublié les
pouponnières et les garderies !!! — voici quelques précieuses
suggestions «pédagogiques» que la ministre de la propagande
fait à nos dévoués enseignants :

  • «Demandez aux élèves d’écrire aux
    établissements qui ont des mâts sans drapeau ou à ceux
    qui n’en ont pas du tout et encouragez-les à faire
    flotter le drapeau canadien».
  • «Fabriquez un drapeau vivant.
    Demandez aux élèves de porter des chandails et des
    vestes rouges et blancs».
  • «Créez diverses pizzas-drapeau.
    Utilisez par exemple du fromage blanc, des oignons, des
    champignons, etc. pour les éléments blancs et du
    pepperoni, des poivrons rouges, des tomates, etc. pour
    les éléments rouges» !!!

Trop c’est trop ! N’est-ce pas ? Le
fanatisme ultra et supra nationaliste de Sheila Copps et la
mission de propagande intégrationniste de Patrimoine Canada
n’ont plus a être démontrés. Tout de même, il y a des limites
: quatre ans et plus ! pizzas-drapeau !

Et tout cet argent gaspillé pour une
trousse de lavage de cerveau aurait été beaucoup mieux
employé, n’eût-il servi qu’à lutter contre l’assimilation des
francophones au Canada hors Québec, phénomène dont elle nie
l’existence, ou à sauvegarder les emplois des futurs chômeurs,
ou…

Ou à payer à Madame Copps une cure de
soins intensifs pour la guérir de sa «canadianite aigue».

Pour communiquer avec l’auteur :
imperatif@imperatif-francais.org